Suresnes Cités Danse

du 16 janvier au 10 février 2015

"Barbe-Neige et les 7 Petits Cochons au bois dormant" dansent à Suresnes

Par @sophiejouve1 Rédactrice en chef adjointe de Culturebox, responsable de la rubrique Théâtre-Danse
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 11/01/2014 à 12H05
      Barbe-Neige et les Sept Petits Cochons au bois dormant

      Barbe-Neige et les Sept Petits Cochons au bois dormant

© Dan Aucante

La chorégraphe italienne Laura Scozzi a ouvert avec succès le festival vendredi avec « Barbe Neige et les sept petits cochons au bois dormant ». Sur une musique de Paganini, elle lance ses 8 danseurs, sélectionnés sur audition, dans une forêt de contes et bien sûr rien ne se passer comme prévu. Une satire facétieuse à découvrir sur Culturebox à partir du 15 janvier.

Voir en replay le spectacle « Barbe Neige et les sept petits cochons au bois dormant »

Dans un paysages de dessin enfantin, trois charmantes petites abeilles butines des fleurs ; à y regarder de plus près elles semblent plutôt les snifer. Le trip sera de courte durée, un jet d’insecticide et les voilà gazées. Quand à la fée qui pourrait les sauver, elle ne sait pas se servir de sa baguette.

Reportage : D.Poncet, M. Diawara, R. Attal, F. Mazzega
 
Bienvenue au pays des contes de fées, revus et corrigés par la chorégraphe italienne Laura Scozzi : « J’ai voulu poser un regard critique sur les rêves enfantins influencés par des histoires d’amour qui finissent bien, de beaux princes forts et musclés et de sublimes princesses minces, fragiles... Tant d’influences qui à mon sens, ont conduit des générations de femmes, tout d’abord à l’identification, ensuite à l’inexorable et interminable attente d’un jour qui ne viendra pas ».

La confusion des sexes
Malgré ses intentions qui laisseraient supposer une approche intellectuelle, c'est avec une fantaisie de sale gosse que Laura Scozzi dézingue les princes et autres clichés : ainsi la Belle au bois dormant n'a pas du tout envie d'embrasser son beau chevalier qui déboussolé se replonge dans le conte pour trouver le mode d'emploi. Le petit chaperon rouge est viril (désopilant François Lamargot), les trois petits cochons, pardon les trois petites cochonnes fument, picolent et jouent de leurs charmes. La confusion des sexes est totale.

C'est le cas encore pour cette ribambelle de Blanche-Neige qui se prennent pour les 7 nains. Scozzi dans ce qui est sans doute le meilleur passage de son spectacle, les fait passer brusquement d'une danse minaudante, petits sauts, regards en biais à un haka, brandissant des haches de bucherons comme si elles revenaient du boulot pleine de testostérones. 
Extrait de Barbe-Neige
Autre idée amusante, deux ours font des figures de break dance, mais Boucle d'or n'est pas là. 

Laura Scozzi réussit son pastiche, mais on est plus du côté du mime et du théâtre que dans un spectacle de danse. Ce joli moment de fantaisie pour tout public, nous dissuade à tout jamais de fantasmer au prince charmant, on aurait rêvé un peu plus.

"Barbe-Neige et les Sept Petits Cochons au bois dormant" de Laura Scozzi
Vendredi 10 janvier à 21h
Samedi 11 janvier à 21h
Dimanche 12 janvier à 17h et 21h
Mardi 14 janvier à 21h

Théâtre de Suresnes Jean Vilar
16, place Stalingrad
Réservation : 01 46 97 98 10


Suresnes Cités Danse

A découvrir en replay sur Culturebox à partir du 15 janvier