Romain Henry, la virgule flottante de la biennale de la danse en Lorraine

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/10/2013 à 17H24
Romain Henry danseur et chorégraphe qui se nourrit du monde et des idées pour interpréter son art

Romain Henry danseur et chorégraphe qui se nourrit du monde et des idées pour interpréter son art

© DR

Dans le cadre de la première biennale de la danse en lorraine qui se déroule en octobre et novembre, Romain Henry présente "Noctura". Un solo de danse contemporaine inspiré d'une gestuelle hip-hop accompagné en lenteur des sons sourds de la batterie d'Anthony Laguerre.

La biennale de la danse en Lorraine privilégie une programmation pointue où elle invite des interprètes virtuoses et exigents. C'est le cas de danseur-chorégraphe Romain Henry. Avec sa compagnie "Virgule Flottante" il explore les champs de la danse contemporaine où les mouvements du corps se laissent séduire par une musique lancinante. "Noctura" est donc un duo à part entière pour danseur et batteur. 
Reportage : C. Boisson, T. Ganay, C. Perrin 
Avec Street Harmony, sa précédente compagnie, il monte déjà des projets audacieux alliant la danse hip-hop et la musique conceptuelle. De grands chorégraphes, tels que Bouba Landrille, soulignent l'énergie et le sens qu'il donne à ses créations. Son premier solo de danse s'appelait déjà "Virgule Flottante".
Romain Henry crée son premier solo de danse avec Street Harmony
 

"Noctura" dans le cadre de la Biennale de la danse en Lorraine au Hublot de Nancy le 16 octobre 2013