VIDEO. Robert Swinston transmet l'héritage de Merce Cunningham aux jeunes danseurs

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 20/10/2015 à 13H29

Depuis près de trois ans, le danseur américain Robert Swinston dirige le CNDC d'Angers (Centre National de Danse Contemporaine). Héritier artistique du chorégraphe Merce Cunningham, il transmet aux jeunes danseurs les techniques et l’art de la danse contemporaine et présente ses pièces, dont "Event", dans toute la France.

Six ans après sa mort, Merce Cunnigham continue d'hanter les studios de danse. Inventeur de la danse contemporaine, le chorégraphe américain a transmis à ses élèves la pratique de son art. Robert Swinston, directeur du CNDC d'Angers a passé trente ans aux côtés du maître dans la prestigieuse Merce Cunningham Dance Company. Gardien du temple de la pensée et du geste Cunnigham, le danseur est aujourd’hui le seul autorisé à enseigner les pièces de l’homme qui réinventa la danse.   


Réinventer Merce, sans le trahir

Le danseur réinvente les pièces phares du chorégraphe, et les adapte avec les contraintes de la production. Pour "Event", chorégraphie en forme de collage de 1965 où la justesse technique est réglée au millimètre, il ajuste chaque prestation avec le nombre d'interprètes disponibles sans dénaturer l'original.
Sur le plateau, les danseurs explorent le physique, la répétition, la lenteur, avec pour seule musique le bruissement des corps."On trouve de la liberté dans le challenge, c'est un perpétuel travail et on ne s'ennuie jamais", dévoile une danseuse en plein travail. 

Menés par Robert Swisnton, les jeunes danseurs du CNDC d'Angers présentent "Event" de Merce Cunningham

Menés par Robert Swisnton, les jeunes danseurs du CNDC d'Angers présentent "Event" de Merce Cunningham

© France 3 / Culturebox

Utiliser la force physique

Chez Merce Cunnigham, le travail sur le corps est central. Torsions, fléchissements, incurvations, le chorégraphe avant-gardiste créait sa danse sur les déséquilibres, la force du dos et la subtilité du travail de jambes et de pieds.

"Le dos bouge d'une manière très particulière, il est complètement aléatoire, donc ça peut aller dans tous les sens à n'importe quel moment et dans n'importe que rythme", souligne Lucas Viallefond, danseur de la compagnie Cunningham.
Stage de danse Swinston

© France 3 / Culturebox
Aujourd'hui encore, son approche aléatoire des mouvements continue de désorienter les jeunes interprètes. "Ce qui est difficile c'est qu'on est complètement désaxés, c'est pas des mouvements habituels, les jambes vont à droite et le buste à gauche. Il s'agit de trouver un point d'équilibre au centre", explique Violette Vinel, une étudiante du Conservatoire de Boulogne-Billancourt qui assiste à la master class de Robert Swinston. 

Laisser faire la nature et le hasard

Robert Swinston a été interprète pour la José Limón Dance Company (1978-1980), le Kazuko Hirabayashi Dance Theatre (1972-1982) avant de rejoindre la Merce Cunningham Dance Company en 1980. Il devient en 1992 l'assistant du chorégraphe dont il continue à interpréter les œuvres.
Digne héritier de la danse de Cunningham, Robert Swinston enseigne l'art du maître aux jeunes danseurs

Digne héritier de la danse de Cunningham, Robert Swinston enseigne l'art du maître aux jeunes danseurs

© France 3 / Culturebox
Aujourd'hui, c'est au CNDC d'Angers qu'il enseigne la technique et l'esthétique du chorégraphe visionnaire qui faisait danser le hasard et la nature. "Cunningham a toujours été intéressé par les mouvements de la nature avec les animaux, les oiseaux, la terre et la mer", dit-il à propos du chorégraphe qui signa 180 pièces.

Reportage : T. Bercault / G. Rihet / S. Goubil

"La danse est un art de l'espace et du temps"

Le chorégraphe aux déclarations lapidaires bouscule autant les théories artistiques que les codes de la danse moderne. Associant une approche novatrice du corps et du mouvement à la musique de John Cage et aux vidéos expérimentales, il est une des figures centrales de l'invention de la danse contemporaine dans les années 60.

Directeur artistique de Centre national de Danse Contemporaine d'Angers, Robert Swinston signe une saison 2015-16 dans la lignée de Merce Cunningham.

Parmi les invités de cette année : Carolyn Carlson, Anne Teresa de Keersmaeker, David Drouard, Rachid Ouramdane, Philippe Lafeuille ou encore François Chaignaud

Robert Swinston fermera la saison les 10 et 11 juin 2016 avec un hommage au compositeur Henri Dutilleux 


Le chorégraphe présente aussi les chorégraphies de Merce Cunnigham dans toute la France
« Event » LE 4 MARS 2016 | CASINO BARRIERE - DEAUVILLE
« DELI COMMEDIA VARIATION » LE 2 FEVRIER 2016 | THEATRE LA COLONNE - MIRAMAS
LE 4 MARS 2016 | CASINO BARRIERE - DEAUVILLE