Danse contemporaine 08 juil 2016

Je me demande où partent les rêves... de Yoann Bourgeois

Le chorégraphe se sert du Fort André comme terrain de danse sous haute voltige

Avec "Je me demande où partent les rêves", Yoann Bourgeois arrête le temps et s’installe au Fort Saint André dans le cadre du festival Monuments en mouvement.

Dans le cadre du festival Monuments en mouvement, Yoann Bourgeois crée le spectalce « tentatives d’approche d’un point de suspension » et invite le spectateur à s'équiper d'un plan pour explorer le Fort Saint André et découvrir au fur et à mesure de son chemin. Le parcours acrobatique se termine avec un clin d'oeil à son spectacle "Cavale", où à l’instar de Sisyphe et de son rocher, Yoann Bourgeois fait danser l’absurde avec un escalier. Deux hommes vêtus de noir, un collant en guise de cagoule, grimpent des escaliers blancs, au sommet, ils tombent dans le vide, réapparaissent en rebondissant sur un trampoline et se relance à la montée des escaliers pour dégringoler à nouveau...  

C’est l’histoire d’un homme qui tombe et qui se sauve à la dernière minute en s’accrochant au vide.
Il est tombé parce qu’il y avait du jeu entre les tuiles du toit et que lui-même étant joueur, il a voulu savoir jusqu’où allait sa chance.

Note d'intention (Jean-Louis Bernard, Extrait de Battement de mémoire) à propos de Cavale

C'est à partir de ces éléments que le chorégraphe s'associe au réalisateur Benoît Toulemonde pour le film "Je me demande où partent les rêves", et met en scène Marie Fonte et Yoann Bourgeois sur un texte de Edouard Levé intitulé "Autoportrait".

Yoann Bourgeois présentait "Cavale" au festival Cratère. Regardez le reportage France 3 
Jean Michel Escaffre / Guy Spica / Frédéric Jannerat et Philippe Sportiche 

 

Distribution

  • Date 08 juillet 2016
  • Durée 13min
  • Production Les Films Jack Fébus
  • Réalisation Benoit Toulemonde
  • Auteur D’après Autoportrait - Edouard Levé Avec l’aimable autorisation des éditons P.O.L
  • Chorégraphe Yoann Bourgeois
  • Production CCN2 - Centre chorégraphique national de Grenoble
  • Coproduction Centre des Monuments Nationaux Dans le cadre de « Tentatives d’approches d’un point de suspension » Une commande du Centre des Monuments Nationaux (Monuments en Mouvement) dans le cadre du Festival Villeneuve-en-Scène
  • Direction Yoann Bourgeois – Rachid Ouramdane
  • Régie Son : Antoine Gary / Régie générale : Audrey Carrot, Pierre Escande / Régisseur : Antoine Strippoli
  • Danseurs Marie Fonte, Yoann Bourgeois avec la participation de Mathieu Bleton et Jonathan Guichard
A lire aussi