Maguy Marin retourne aux sources à Toulouse avec "Umwelt"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 13/11/2013 à 16H18
"Umwelt" de Maguy Marin

"Umwelt" de Maguy Marin

© TIMOTHY A. CLARY / AFP

Après 40 ans d'une carrière bien remplie, la chorégraphe Maguy Marin a posé ses valises à Toulouse, sa ville natale. Les amateurs de danse contemporaine pourront découvrir jusqu'au samedi 16 novembre 2013, au théâtre Garonne, l'une de ses oeuvres les plus célèbres : Umwelt... en attendant une nouvelle création au printemps prochain.

A 62 ans, Maguy Marin la chorégraphe native de Toulouse, revient sur ses terres. Comme une re-naissance elle présente l'une de ses pièces phares. "Umwelt" pose un regard subversif sur la quotidienneté des gestes, leur mode d'apparition. Sur le plateau, constitué de miroirs verticaux, glissent, apparaissent et disparaissent neuf interprètes, entre mirages et reflets, dans un lent travail d'épure.

Reportage : C. Sardain, JP Jauze, B. Chague
La danse de Maguy Marin est exigeante, précise et impalpable."Lorsque l'on créé, on s'expose aux foudres et à l'extase". Les derniers spectacles de Maguy Marin n'ont pas fait exception. Certains font même fuir quelques spectateurs en colère ou déstabilisés par une posture créative provocante souvent taxée de « non- danse ». Ce fut le cas pour « Turba » pièce de danse contemporaine faisant appel au chaos, créée en 2007 pour la Biennale de la danse de Cannes et présenté par la suite à Chalon-sur-Saône.

« Un artiste est toujours engagé sinon c’est un amuseur public »

Maguy Marin assume ses choix artistiques, sa démarche profondément personnelle, le polissé et le normé ne l’intéressent guère. Pour elle « un artiste est toujours engagé sinon c’est un amuseur public ».
 
« Umwelt » par la compagnie Maguy Marin au Théâtre Garonne du 13 au 16 novembre 2013