Les carnets de Carolyn Carlson exposés à la BNF

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/12/2013 à 08H59
Carolyn Carlson en 2013 à Roubaix

Carolyn Carlson en 2013 à Roubaix

© PHILIPPE HUGUEN / AFP

Carolyn Carlson, figure de la danse contemporaine toujours en activité à 70 ans, a semé le long de sa carrière des petits cailloux: ses carnets de notes et croquis, dont elle a fait don à la BNF, qui expose une sélection jusqu'au 26 janvier sur le site François-Mitterrand, à Paris.

La grande chorégraphe est autant éprise de mouvement que d'écriture: poésie, dessins et calligraphies jalonnent sa vie d'artiste. Ses "carnets Carlson", entamés dés le début des années 1960 avec des notes de cours, notamment ceux du danseur Alwin Nikolais avec lequel elle s'est formée à New York, et poursuivis tout au long de ses créations, sont une mine d'enseignements en plus d'un plaisir pour les yeux.
Les séquences de danse s'y inscrivent dans des rectangles symbolisant la scène et le fond de scène avec des flèches, des figures de danseurs esquissés, des décors en noir ou en couleurs.
A côté des croquis, on y trouve aussi des notes, des transcriptions de rêves, des poèmes et des pensées... Fil conducteur de l'exposition, les carnets sont présentés en regard de photographies, depuis ses premiers essais de chorégraphe jusqu'aux grandes créations, comme le ballet "Signes", redonné en juillet dernier à l'Opéra de Paris.
"Signes" (extrait), chorégraphie de Carolyn Carlson interprétée par Marie-Agnès Gillot du Ballet de l'Opéra de Paris
Carolyn Carlson, née en Californie de parents d'origine finlandaise, se décrit d'abord comme une nomade, mais s'il est un lieu où elle a posé ses valises c'est bien la France, où elle est arrivée en 1971.
Nommée chorégraphe-étoile à l'Opéra de Paris en 1974, elle anime pendant sept ans le Groupe de recherche théâtrales de l'Opéra, qui aura une profonde influence sur la danse contemporaine.
Elle dirige l'Atelier de Paris-Carolyn Carlson à la Cartoucherie de Vincennes et continue de créer des ballets.

Très attachée à la France, elle a fait don de 50 cartons de carnets, notes, croquis, photos, poèmes et calligraphies à la Bibliothèque nationale de France, qui a saisi l'occasion pour monter cette exposition jusqu'au 26 janvier. L'exposition sera présentée à la Maison Jean Vilar à Avignon du 28 février au 5 avril 2014.