Le chorégraphe israélien Yuval Pick investit l'abbaye de Cluny

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/05/2017 à 19H13, publié le 11/05/2017 à 16H13
"Hydre" de Yuval Pick présenté dans le cloître de l'abbaye de Cluny 

"Hydre" de Yuval Pick présenté dans le cloître de l'abbaye de Cluny 

© France 3 / Culturebox

C'est un cadre exceptionnel et inspirant pour les artistes et tous ceux qui recherchent le calme et la beauté, l'abbaye de Cluny (Saône et Loire) accueille jusqu'au 13 mai 2017 une quinzaine de spectacles chorégraphiques. Parmi les créateurs invités cette année, le chorégraphe Yuval Pick.

Chaque année, le festival Cluny Danse donne à l'abbaye cistercienne les couleurs de la danse. Chorégraphes et danseurs prennent place dans tout le village et surtout au sein du monument historique. Loin de la fureur de la ville, le chorégraphe d'origine israélienne Yuval Pick, fait répèter sa nouvelle création : "Hydre". 

Reportage : D. Boutillet / R. Liboz / D. Cornot / R. Nectoux 

Faire vibrer les vieilles pierres

Yuval Pick est aujourd'hui directeur du CCNR de Rillieux-la-Pape (Rhône) où il enseigne et créé des spectacles empreints d'une écriture chorégraphique singulière, libérée de toutes influences. Danser au milieu des "vieilles pierres", c'est devenu un rendez-vous régulier pour le créateur qui aime confronter les univers artistiques. Avant l'abbaye de Cluny, "Hydre" a été présenté au monastère de Brou dans l'Ain, en juillet 2016. "Les lieux de la danse ne sont pas que ceux de la scène, la danse peut rencontrer le public n'importe où", rappelle le chorégraphe. 
"Hydre" de Yuval Pick au monastère de Brou

"Hydre" de Yuval Pick au monastère de Brou

© Mélanie Scherer

Une danse contemporaine joyeuse

Réinventer des monuments historiques grâce au spectacle vivant, faire résonner des rythmes inédits dans un lieu fondé en 910, c'est un pari osé que les organisateurs du festival Cluny Danse s'emploient à relever :  "L'idée c'est de prouver que la danse contemporaine est un art populaire, joyeux et drôle", souligne  Simon Pons-Rotbardt, chargé de programmation "Spectacle vivant" du Centre des Monuments Nationaux.

Abbaye de Cluny (Saône-et-Loire)

Abbaye de Cluny (Saône-et-Loire)

© Abbaye de Cluny


Les danseurs de Yuval Pick improvisent avec les décors, les éléments qui les entourent. "C'est comme un temple ici [à Cluny], on sent qu'il s'est passé quelque chose, ça donne plein d'énergie", relate le danseur Adrien Martins. 

"Hydre" poursuit son exploration des monuments historiques avec une tournée européenne:
> Turquie (2 et 3 juin, Sainte Pulchérie/Istanbul), Roumanie (6 juin, Bucarest et 9 juin, FITSibiu). 
> Retour en France au LAM de Villeuneuve d'Ascq les 24 et 25 juin et au musée des Confluences de Lyon le 30 juin. 

Samedi 13 mai à midi, la Place du marché de Cluny va s'animer sur les rythmes endiablés de George Michael. Un Flashmob invite tous les amateurs de danse à danser sur "Wake me up, before you go, go".