Le Ballet de l'Opéra de Paris écarté de la nouvelle production de Cosi fan tutte

Par @Culturebox
Mis à jour le 29/12/2016 à 00H29, publié le 28/12/2016 à 14H30
Anne Teresa de Keersmaeker, février 2016

Anne Teresa de Keersmaeker, février 2016

© FRANCOIS GUILLOT / AFP

La nouvelle production du "Cosi fan tutte" de Mozart à l'Opéra de Paris, mise en scène par Anne Teresa de Keersmaeker à partir du 26 janvier, ne sera pas accompagnée comme prévu par les danseurs du Ballet de l'Opéra, selon le programme diffusé par la maison lyrique.

Initialement, six danseurs de la compagnie Rosas de la chorégraphe belge et six danseurs du Ballet de l'Opéra devaient accompagner la production, dont le parti pris est de doubler chaque chanteur lyrique d'un danseur sur scène. Le programme du spectacle envoyé mardi soir par l'Opéra de Paris ne mentionne plus que les six danseurs de la compagnie Rosas.

Selon l'Opéra de Paris, "Anne Teresa de Keersmaeker effectue un travail extrêmement minutieux avec deux distributions de chanteurs, et en accord avec l'Opéra de Paris, a décidé pour des raisons artistiques de se concentrer sur une seule distribution de danseurs. Il s'agit des danseurs de la Compagnie Rosas qui travaillent sur la création depuis plus d'un an". C'est donc pour des raisons "pratiques" et non en raison de la qualité des danseurs que la chorégraphe a décidé de se concentrer sur les six danseurs de sa compagnie, selon l'Opéra. Les danseurs du Ballet répétaient à la fois à Paris et à Bruxelles où se sont déroulés deux ateliers de cinq jours chacun.

La déception des danseurs de l'Opéra a filtré sur Twitter depuis deux jours, l'un d'entre eux, Vincent Chaillet, postant un "basta cosi" accompagné d'une vignette noire, tandis que Adrien Couvez tweetait "gâchis".



Anne Teresa de Keersmaeker, une des grandes figures de la danse contemporaine, est connue pour sa méticulosité. Elle avait déjà collaboré avec le Ballet de l'Opéra de Paris à plusieurs reprises, pour l'entrée au répertoire de son ballet "Rain" en 2011 (repris en 2014) et une soirée complète de trois ballets en octobre et novembre 2015. Son ballet "Drumming" (1998) entrera au répertoire de l'Opéra en juillet 2017.

La compagnie Rosas n'avait pu être jointe mercredi matin par l'AFP pour une réaction.