Sur une musique de Tchaïkovski, le ballet de Toulouse reprend la création de son directeur Kader Belarbi.

Le chorégraphe aborde ici le thème de l’amour fou contrarié par la raison d’État. L'ancien danseur-étoile conte l’histoire vraie de Don Pedro de Portugal et de son épouse illégitime Inès de Castro qui, victime d'une guerre de clans, finira par être éliminée avant d'accéder au trône à titre posthume.

Avant lui, la vie d'Inès de Castro a inspiré le dramaturge espagnol Luis Velez de Guevara, qui a l'a adapté au théâtre au XVIIe siècle dans la pièce Reinar después de morir (Régner après sa mort). Plus tard, Henry de Montherlant en écrira une nouvelle version pour La Comédie-Française.  

Pour ce ballet créé en 2011, Kader Belarbi a choisi des musiques de Tchaïkovski ici interprétées par l’Orchestre national du Capitole, sous la direction du chef d'orchestre belge Koen Kessels.


À propos de Kader Belarbi :
Élève du légendaire chorégraphe et danseur russe Rudolf Noureev (1938-1993), l'actuel directeur du ballet de Toulouse voit sa carrière décoler quand son maître lui confie le rôle de l'oiseau bleu dans le ballet La Belle au Bois dormant. La qualité de sa prestation fait l'unanimité, et à l'issue d'une réprésentation, Noureev nomme Kader Belarbi danseur étoile de l'Opéra de Paris. 
En 2014, Kader Belarbi monte un spectacle-hommage sobrement intitulé Dans les pas de Noureev

En 2012, France 3 rencontrait Kader Belarbi, tout juste nommé à la direction du Ballet de Toulouse. 


Distribution

  • Date 27 février 2015
  • Durée 1h 53min
  • Production Cinétévé
  • Réalisation Luc Riolon
  • Auteur Adapté de La Reine morte de Henry de Montherlant
  • Chorégraphe Kader Balarbi
  • Chef d'orchestre Koen Kessels
  • Orchestre Orchestre du Capitole
  • Compagnie Ballet du Capitole

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !