La 18e biennale de la danse du Val-de-Marne explore le "sens de la migration"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 13/03/2015 à 16H54
Tout est prétexte au mouvement esthétique

Tout est prétexte au mouvement esthétique

© France 3

Jusqu’au 3 avril, 30 compagnies de danse contemporaine vont animer ce département au travers de 60 représentations autour du thème général de la migration.

Reportage : Pascale Sorgues, Pierre Pachoud et Roma Carles
Les danseurs et compagnies viennent de partout dans le monde pour cette biennale qui leur offre un tremplin exceptionnel. Si le lieu central reste la Briqueterie à Vitry-sur-Seine, les spectacles se déplaceront au cours de ce mois dans tout le département.
Quel mythe se cache derrière ce personnage ?

Quel mythe se cache derrière ce personnage ?

© France 3
Parmi tous les artistes présents, on retiendra le chorégraphe Paul-André Fortier, emblématique de la danse contemporaine au Canada et qui présente un spectacle conçu pour être dansé la nuit par Simon Courchel avec l’éclairage urbain donc sans apport spécifique de lumière.
La danseuse japonaise Satchie Noro sur son conteneur

La danseuse japonaise Satchie Noro sur son conteneur

© France 3
On retiendra aussi cet étonnant voyage dans un conteneur avec Satchie Noro, une danseuse japonaise et Silvain Ohl. Leur espace scénique est un conteneur de 40 pieds découpé en trois morceaux qu’ils modifient au gré de leur chorégraphie. Quand l’art de la danse rencontre la logistique industrielle !
"Dictionnaire de monstruologie" (Mexique)

"Dictionnaire de monstruologie" (Mexique)

© France 3
18e biennale de la danse contemporaine du Val-de-Marne
Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien