L'ivresse du monde vue par Falk Richter et Anouk van Dijk au Carreau de Forbach

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 19/12/2013 à 17H59
 "Rausch"  de Falk Richter et Anouk Van Dijk, L'amour malmené par l'intoxication

 "Rausch"  de Falk Richter et Anouk Van Dijk, L'amour malmené par l'intoxication

© France3 / Culturebox

Théâtre et danse sont réunis sur la scène du Carreau de Forbach par deux pointures de la création contemporaine. Dans "Rausch", l'auteur et metteur en scène allemand, Falk Richter et la chorégraphe néerlandaise Anouk van Dijk nous invitent à revisiter les émotions amoureuses dans un monde en perte de repères à l'ère de la communication immédiate.

Le spectacle évoque aussi les décisions politiques et le climat qui règne dans l'Allemagne d'aujourd'hui. Comme partout en Europe depuis 2008, la crise financière a fait naître des situations douloureuses. Sur le plateau et dans un décor sobre et sombre, cinq comédiens et sept danseurs se lancent dans la recherche de l'ultime. Face aux contraintes mises en place dans une société libérale et mercantile, le petit être fragile bercé d'utopie se trouve balloté entre les choix qui s'offrent à lui. Tout est devenu marchandise. L'amour n'échappe pas aux règles du e-commerce où tout s'achète immédiatement sans plus laisser faire la magie de la rencontre. 
Reportage : F. Grandon, B. Bour, C. Provost
La rencontre entre le texte de Falk Richter et la danse d' Anouk van Dijk convoque sur la scène du Carreau de Forbach l'individualisme, la déshumanisation des rapports et la violence du monde moderne. Le résultat visuel et percutant est très beau.
"Vous savez que j'avais l'habitude d'être si sauvage et maintenant je suis si fragile." Falk Richter