Biennale de la danse

du 14 au 30 septembre 2016

Le défilé de la Biennale de la danse transformé en parade festive

Par @Culturebox
Mis à jour le 27/09/2016 à 10H05, publié le 19/09/2016 à 15H41
Le défilé de la biennale de la danse 2016 était organisé au stade de Gerland afin d'assuer la sécurité des participants et des spectateurs

Le défilé de la biennale de la danse 2016 était organisé au stade de Gerland afin d'assuer la sécurité des participants et des spectateurs

© ROMAIN LAFABREGUE / AFP

C'est sous la pluie et dans le stade de Gerland que le défilé de la Biennale de la danse de Lyon s'est déroulé ce dimanche 18 septembre. Sous les yeux de 30 000 spectateurs installés dans les gradins, les 4 500 danseurs amateurs ont offert un show plein de joie et de convivialité où tout s'est improvisé à la dernière minute.

Malgré la pluie, malgré les mesures de sécurité accrues, le défilé de la 17e Biennale de la Danse a bien eu lieu ! Cette année, 4.5000 danseurs amateurs venus de plusieurs communes de la Métropole ont présenté leur défilé au parc de Gerland pour célébrer avec le public le grand moment populaire et familial de la Biennale.  

Reportage : C. Conxicoeur / / Q. Maury

Les autorités de la Métropole avaient décidé en août dernier de déplacer le défilé dans un endroit sécurisé et encadré. 
Durant deux heures, sous une pluie battante, le stade de Gerland s'est enflammé, une joie d'être ensemble communicative. Porteuse de cet optimisme infaillible, Dominique Hervieu la directrice artistique de la Biennale a crié haut et fort son enthousiasme au public. 

Vous êtes là pour saluer l'énergie et la ténacité de 4500 amateurs et 250 artistes professionnels qui ont décidé quelques soient les obstacles de préserver leur défilé. Bravo à eux !

Défilé biennale 2016 bis © ROMAIN LAFABREGUE / AFP

Certes la convivialité était un peu moins palpable que dans la rue, mais les spectateurs ont pu suivre l'ensemble du défilé sur écrans géants. 

"On a pas modifié beaucoup de choses, c'est plus sur la durée et sur le contact avec le public qu'on a abandonné certaines choses", explique Dominique Guilhaudi, chorégraphe du groupe "Ensemble Ici et maintenant". 

-> La Biennale de la danse de Lyon se poursuit jusqu'au 30 septembre 2016 dans toute la région Rhône-Alpes Auvergne