Le chorégraphe français, véritable archéologue de la danse, fait revivre le ballet, tombé dans l'oubli pendant cent ans

Marco Spada, brigand, pille la région romaine au nez et à la barbe du gouverneur. Il élève dans son château sa fille Angela, qui ignore tout de ses activités.


Le gouverneur de Rome et sa fille, la marquise Sempietri, égarés, trouvent refuge et accueil chez Marco Spada. La Marquise est aimée du comte Pepinelli, mais elle est fiancée au prince Frederici, qui tombe pour sa part amoureux d'Angela.
Après un bal et un combat, tout finira bien pour les amoureux, mais mal pour Marco Spada, qui mourra tué par les gendarmes, rendant ainsi possible l'union de sa fille et du prince.
 
A l'origine, Marco Spada est un opéra composé par Daniel François-Esprit Auber, sur un livret d'Eugène Scribe. En 1857, Joseph Mazilier, danseur et chorégraphe, tire un ballet de cet ouvrage lyrique.

Un mélo-ballet de cape et d'épée, auquel la musique flonflon d'Auber se prête à merveille.

Distribution

  • Date 30 mars 2014
  • Durée 2h 6min
  • Production Bel Air Media, Théâtre académique d’Etat Bolchoï de Russie, Mezzo. Avec la participation de France Télévisions. En association avec Pathé Live
  • Réalisation Vincent Bataillon
  • Auteur D’après un livret original de Eugène Scribe
  • Compositeur Daniel-François-Esprit Auber
  • Chef d'orchestre Alexey Bogorad
  • Orchestre Orchestre du Théâtre académique d’Etat Bolchoï
  • Chorégraphie, scénographie, costumes Pierre Lacotte
  • Compagnie Corps de ballet du Théâtre académique d’Etat Bolchoï de Russie
  • Danseurs David Hallberg - Marco Spada / Evguénia Obraztsova - Angela / Olga Smirnova - La Marquise Sampietri / Semion Chudin - Le Prince Frederici / Igor Tsvirko - Le Comte Pepinelli