Le commanditaire soupçonné de l'attaque à l'acide au Bolchoï reste en prison

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/04/2013 à 16H20
Pavel Dmitrichenko, danseur du Théâtre du Bolchoï au tribunal de Moscou, le 16 Avril 2013.

Pavel Dmitrichenko, danseur du Théâtre du Bolchoï au tribunal de Moscou, le 16 Avril 2013.

© ANDREY SMIRNOV / AFP

Un tribunal moscovite a prolongé mardi la détention provisoire de Pavel Dmitritchenko, le danseur du Bolchoï soupçonné d'avoir commandité l'attaque à l'acide contre le directeur artistique du théâtre Sergueï Filine.

Le danseur Pavel Dmitritchenko, assis, menotté dans une cage, a vu prolonger sa détention provisoire jusqu'au 18 juin, a constaté une journaliste de l'AFP. La juge Natalia Konovalova a ainsi satisfait la requête des enquêteurs qui estiment que s'il était libéré Dmitritchenko pourrait s'enfuir ou faire pression sur l'enquête en profitant de ses relations.

L'avocate du danseur, Violetta Volkova, a auparavant déclaré devant le  tribunal qu'une trentaine d'artistes se portaient garants de la bonne conduite de Dmitritchenko, et que ses partisans avaient réuni 500.000 roubles (12.500  euros) de caution. Pavel Dmitritchenko a été interpellé en mars ainsi que l'exécutant du crime et un chauffeur. Il risque jusqu'à 12 ans de prison. Les télévisions russes avaient diffusé après l'arrestation du danseur ses aveux filmés par la police, dans lesquels il déclarait avoir "organisé l'attaque, sans avoir voulu aller aussi loin".

Plus de 300 artistes du Bolchoï avaient lancé en mars un appel au président Vladimir Poutine, réclamant une enquête impartiale et dénonçant l'inculpation selon eux précipitée de Pavel Dmitritchenko. Le directeur artistique du BolchoÏ Sergueï Filine a été agressé à l'acide le 17 janvier en bas de son immeuble. Grièvement brûlé à la peau et aux yeux, il a subi plusieurs interventions en Russie et poursuit des traitements en Allemagne.