L'hommage de Kader Belarbi à Noureev, la danse en filiation

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 29/11/2013 à 11H50
"Dans les pas de Noureev" le ballet hommage chorégraphié par Kader Belarbi pour le Capitole de Toulouse

"Dans les pas de Noureev" le ballet hommage chorégraphié par Kader Belarbi pour le Capitole de Toulouse

© France 3 / Culturebox

20 ans après la mort du plus grand danseur étoile du XXe siècle, le théâtre du Capitole de Toulouse propose de redécouvrir l'oeuvre immense de Noureev dans un spectacle-hommage. Son ancien élève, Kader Belarbi, l'actuel directeur du ballet de Toulouse, célèbre celui qui le nomma danseur étoile. "Dans les pas de Noureev" est présenté à Toulouse jusqu'au dimanche 1er décembre 2013 puis en tournée.

Lorsqu'il était danseur à l’Opéra de Paris, Kader Belarbi a côtoyé de près l'indomptable. "Dans les pas de Noureev" évoque cette grande figure de la danse classique. Insatiable danseur et chorégraphe d'une extrême rigueur, Kader Belarbi a hérité de l'exigence de son maître. Il livre ici un grand ballet empreint de pureté et d'élégance. 

Reportage lors des dernières répétitions : C. Sardain, JL. Pigneux, M. Blasco
L'envol d'une carrière
En 1985, Noureev alors Directeur de la Danse à l'opéra de Paris, distribue à Kader Belarbi en 1989, le rôle de l'Oiseau bleu dans "La belle au Bois dormant". Le jeune danseur se révèle un oiseau si "aérien" que le maître le nomme Etoile, sur scène, devant son public, à l’issue de la représentation.
"La Belle au bois dormant" par Noureev en 1976
La rencontre de deux étoiles
"J’ai vu un mythe débarquer. Il avait un appétit de danse comme une nécessité absolue. Il prenait le cours de danse quotidien avec humilité et dévotion, sans jamais déroger à la vérité de l’école, ce qui lui donnait un corps maîtrisé et asservi. Il avait une présence charismatique et aussi du fauve en lui. À côté de lui, il fallait vraiment se surpasser. Je me suis posé des questions parce qu’il allait bien au-delà d’un simple métier. À partir de ce moment-là, j’ai commencé à mettre les bouchées doubles. Les principes et directives de Noureev résonnent encore aujourd’hui". 

Nommé directeur de la danse du théâtre du Capitole à Toulouse depuis le 1er août 2012, le chorégraphe Kader Belarbi a insufflé une certaine idée de la danse. Il puise son énergie et le sens de la rigueur dans ce qu'il a reçu de son maître. 
Noureev répète "Le lac des Cygnes" et répond à une interview - 1969
Dans le cadre du ballet "Dans les Pas de Noureev", le Théâtre du Capitole propose l’exposition Noureev réalisée avec le concours de la Fondation Rudolf Noureev et du Centre national du costume de scène.  
Du 10 novembre au 28 février 2014 au Théâtre du Capitole