Benjamin Millepied annonce sa démission du Ballet de l'Opéra de Paris

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/02/2016 à 13H17
Le départ Benjamin Millepied © Martin Bureau/AFP

Le chorégraphe star Benjamin Millepied a annoncé dans un communiqué sa démission de la direction du ballet de l'Opéra de Paris, deux heures avant la conférence de presse officielle, convoquée en urgence par Stéphane Lissner alors que les rumeurs de départ se multipliaient.

"Après mûre réflexion, j'ai décidé de mettre fin à mes fonctions de directeur de la danse", indique Benjamin Millepied, expliquant vouloir se "consacrer à 100%" à la création", ce que ses fonctions à l'Opéra ne me permettaient". Cette démission fait suite aux rumeurs du départ du directeur de la danse Benjamin Millepied (en fonction depuis un an), relayées par le site internet de Paris-Match. Il a finalement pris les devants et publié un communiqué pour annoncer sa démission.


Les premiers pas à l'Opéra de Benjamin Millepied, qui avait pris ses fonctions en novembre 2014, avaient pourtant été salués comme une petite "révolution". Symbole de jeunesse et de modernité, il ne cachait pas sa volonté réformatrice.

"Si je démissionne, c'est uniquement pour des raisons personnelles"

"C'est avec honneur et reconnaissance que j'avais accepté l'invitation de Stéphane Lissner à occuper ces fonctions", explique le chorégraphe, "cette responsabilité, je l'ai assumée chaque jour avec pour seul objectif l'innovation au service du rayonnement de l'institution et de l'épanouissement des danseurs", poursuit Benjamin Millepied. "C'est un défi considérable que je crois avoir relevé avec succès", dit-il.

Soucieux de la santé des danseurs, il avait fait changer l'été précédent son arrivée les planchers de danse et introduit la médecine du sport à l'opéra. Très critique sur la rigidité de l'enseignement et du concours de promotion, il souhaitait faire émerger des individualités, insuffler "du plaisir dans la danse" à l'opéra de Paris.

Le chorégraphe assure que s'il démissionne, "c'est uniquement pour des raisons personnelles".

"Mes fonctions de Directeur de la Danse occupent aujourd'hui une telle place qu'elle réduit  considérablement celle, essentielle à mes yeux, de la création et de l'expression artistique",

poursuit-il. 

Millepied à Los Angeles (2015)

Millepied à Los Angeles (2015)

© Rich Polk/Getty/AFP
Le chorégraphe assure à l'Opéra qu'il restera "présent à ses côtés" pour terminer le travail entamé pour cette saison, et même pour les projets engagés pour la saison suivante.

"J'ai aimé la mission qui m'a été confiée", tient à préciser le chorégraphe, avant de conclure que "l'Opéra de Paris pourra toujours compter" sur lui.

La "greffe" à la tête de la compagnie de 158 danseurs du très glamour "danseur principal" du New York City Ballet n'a pas fonctionné, reconnaissent plusieurs sources proches du ballet. Ses jugements à l'emporte-pièce - il a comparé le ballet à "du papier peint" - et son impatience face aux lourdeurs administratives ont creusé le fossé avec une bonne partie du corps de ballet.

D'autres aspects ont pu peser dans son départ, comme la carrière hollywoodienne de son épouse Natalie Portman. Née en Israël, la star de "Black Swan" jugeait "merveilleux de pouvoir vivre à Paris" après avoir confié sa "nervosité" à la suite des attentats de janvier.

Benjamin Millepied a créé en 2011 sa propre compagnie à Los Angeles, L.A.Dance Project, comme un "laboratoire" mêlant plusieurs disciplines (danse, musique, art plastique). Il pourra s'y consacrer davantage, tout en restant en contact avec le ballet de l'Opéra de Paris, avec qui deux créations sont programmées la saison prochaine (2016-2017).
 

Une longue carrière de danseur et de chorégraphe

Une longue carrière de danseur et de chorégraphe Benjamin Millepied a été initié tout petit à la danse par sa mère, professeur de danse contemporaine et africaine. Il passe une partie de son enfance au Sénégal, entre au Conservatoire national de Lyon et part pour New York à seulement 15 ans, pour étudier à la prestigieuse école du New York City Ballet.

C'est Jerome Robbins, le chorégraphe de "West Side Story", qui le distingue parmi les élèves et lui donne son premier rôle. Nommé danseur étoile ("principal dancer") au New York City Ballet en 2002, il interprète les grands ballets de George Balanchine, Jerome Robbins, Peter Martins, mais aussi des créations plus contemporaines.

Tout en continuant de danser les premiers rôles, il démarre une carrière de chorégraphe avec "Triple Duet" en 2002. Tout s'accélère en 2009 lorsque le danseur est engagé comme consultant chorégraphe et acteur sur le film "Black Swan" de Darren Aronofsky. Il y rencontre Natalie Portman, avec qui il a un petit garçon, et qu'il épouse le 4 août 2012 en Californie. Benjamin Millepied bascule alors de la côte Est à la côte Ouest des Etats-Unis, où il lance sa propre compagnie, "L.A.Dance Project", à Los Angeles.

En dix ans, il a signé plus d'une vingtaine de pièces, y compris pour l'Opéra de Paris (Amovéo en 2006, Triade en 2008, Daphnis et Chloé en 2014, Clear loud bright forward en 2015). Sa danse se caractérise à la fois par une belle énergie et par une grande sensualité dans les pas de deux "amoureux". Sa programmation à l'Opéra de Paris a fait la part belle aux grands maîtres du ballet américain.