"Hip 127, la constellation des cigognes" de Jérôme Thomas, ballet jonglé sur un air d'opéra

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/10/2016 à 11H49
"Hip 127, La Constellation des cigognes", nouvelle création de la compagnie Jérôme Thomas, à l'Opéra de Limoges les 4 et 5 octobre 2016.

"Hip 127, La Constellation des cigognes", nouvelle création de la compagnie Jérôme Thomas, à l'Opéra de Limoges les 4 et 5 octobre 2016.

© Culturebox / Capture d'écran

La compagnie Jérôme Thomas présente à Limoges les 4 et 5 octobre, sa dernière création : "Hip 127, La Constellation des cigognes". Un spectacle poétique mêlant danse et jonglage. Sur scène sept jongleurs et une chanteuse lyrique, accompagnés par l’orchestre de l’Opéra de Limoges. Un spectacle qui vous fait entendre le jonglage, et voir la musique...

Dans les années 90, Jérôme Thomas, poète jongleur, créait le jonglage cubique. L’union entre deux arts distincts, et en même temps très proches, le jonglage et la danse. Sa dernière création imaginée avec un autre jongleur, Martin Palisse, se définit comme un ballet jonglé contemporain, unissant cirque et musique.
 
Dans un décor épuré et minimaliste, les sept jongleurs-danseurs, accompagnés d’une chanteuse lyrique, manipulent balles blanches, cannes, plumes et anneaux, répondant aux notes des 27 musiciens de l’Orchestre de l’Opéra de Limoges.
 
Reportage : C. Huet / M. Blanloeil / S. Spielvogel
 

Transmission d’un patrimoine

 
"Hip 127, La Constellation des cigognes" (la cigogne est uen figure corporelle) est une commande l’Opéra de Limoges et du Sirque, Pôle national des arts du cirque de Nexon en Limousin, dont Martin Palisse est le directeur. Une création à quatre mains qui s’inscrit dans une démarche plus large de transmission d’un patrimoine pour le cirque.
 
La partition a été confiée au compositeur Roland Auzet, qui avait déjà co-écrit et interprété un spectacle avec Jérôme Thomas.

Hip 127, La Constellatin des cigognes 2 © Culturebox / Capture d'écran

 
Créé les 4 et 5 octobre à l’Opéra de Limoges, avec l’orchestre de l’opéra sous la direction de Daniel Kawka, le spectacle partira ensuite en tournée avec les jongleuses et jongleurs et une chanteuse lyrique, mais avec la version enregistrée de la création musicale.