Après avoir fait résonner Pléiades et les Percussions de Strasbourg dans Chaillot, Alban Richard vous présente sa prochaine création en résidence. Une soirée chorégraphique, musicale et théâtrale.

Sur scène, onze interprètes masculins, danseurs, musiciens, acteurs, traversent sept chambres au format et au genre différents : sottie, mystère, moralité, monologue, sabbat...
Ces sept chambres sont comme autant de rituels de transe et de théâtre, d’histoires de sang et de fantômes, d’apparitions et de disparitions.
Et mon coeur a vu à foison est une pièce tout en exubérance gothique, qui force le trait, dépasse la mesure : une pièce « monstrueuse ». Construite comme un polyptyque, la pièce déroule un cortège de corps pris de frénésie. Des corps qui se montrent dans leur stupidité, dans leur faiblesse, des corps qui se répandent dans leur insolente présence, des corps exténués, des corps en transe qui trouvent étrangement des inventions corporelles inouïes.

Distribution

  • Date 07 mars 2014
  • Durée 1h 30min
  • Production 24 Images
  • Réalisation Luc Riolon
  • Compositeur Robin Leduc
  • Compagnie Ensemble l’Abrupt
  • Auteur et chorégraphe Alban Richard
  • Lumières Valérie Sigward
  • Son Félix Perdreau
  • Confection des costumes Anne Tesson et le service habillement du Théâtre National de Chaillot
  • Assistante chorégraphique Daphné Mauger
  • Conseillère dans le mouvement dansé Nathalie Schulmann
  • Son Felix Perdreau
  • Costumes Corine Petitpierre
  • Danseurs Romain Bertet, Jean-Baptiste Bridon, Arnaud Cabias, Nicolas Chaigneau, Cédric Cyprien, Max Fossati, Massimo Fusco, Yannick Hugron, Sylvère Lamotte, Robin Leduc, Julien Touati
  • DU 11 décembre AU 30 juin 2014
  • Danse