Cérémonie de réouverture du Bolchoï

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 29/10/2011 à 11H09
Cérémonie de réouverture du Bolchoï

Cérémonie de réouverture du Bolchoï

© Culturebox

Le plus célèbre théâtre russe, le Bolchoï, a levé son rideau vendredi avec une soirée de gala retransmise en direct dans 36 pays et devant un parterre d'invités de marque pour célébrer la fin de six ans de travaux qui ont redonné au bâtiment son lustre impérial.Le président russe, Dimitri Medvedev, s'est exprimé avant le lever de rideau, rendant hommage à "l'une des plus grandes images de marque du pays" dans une brève allocution sur la scène du théâtre.

L'ouverture de la scène historique initialement prévue pour 2008 a été à maintes reprises reportée et les travaux ont été marqués par des scandales de corruption. La reconstruction, dont le coût officiel s'élève à 21 milliards de roubles (près de 500 millions d'euros), visait d'une part à stabiliser le théâtre, délabré à 70% et qui risquait de s'effondrer, et d'autre part à lui redonner l'aspect qu'il avait au XIXe siècle, au temps de sa splendeur.
Les dorures de la salle, qui s'étaient abîmées par manque d'entretien à l'époque soviétique, ont été refaites à l'ancienne : sept couches ont été posées successivement, avec la base traditionnelle de blancs d'oeufs, puis nettoyées à la vodka et enfin polies avec des queues d'écureuils.
Plus de mille expertises ont été réalisées pour améliorer l'acoustique du théâtre, détériorée par la construction du métro dans les années 1930.