Carnaval de Rio : embarquez !

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 13/02/2012 à 14H31
Festival de Rio

Festival de Rio

© Emmanuel Aguirre/SIPA

Les défilés vont démarrer dans une semaine. Le Sambodrome, construit au centre-ville de Rio il y a trente ans, par l'architecte brésilien Oscar Niemeyer, a été rouvert dimanche après neuf mois de travaux de rénovation. Ce week-end, alors que les écoles de Samba répétaient encore, un défilé canin a ouvert les festivités.

L'inauguration des 700 mètres de la "Passerelle de la Samba" (nom  officiel du Sambodrome) a été marquée par une course à pied à laquelle ont  participé "mille personnes déguisées". Mercredi dernier, Niemeyer, âgé aujourd'hui de 104 ans, avait visité les  travaux de rénovation et déclaré: "C'est très bien, ça c'est bien amélioré. Ce  n'est pas seulement mon travail mais celui de toute une équipe. Cela va accroître l'enthousiasme de la population".

72.500 places dans le nouveau Sambodrome

Le nouveau Sambodrome a donc 12.500 places de plus, soit 72.500 au total, des rampes d'accès pour les handicapés et des ascenseurs. Outre les défilés des écoles de samba du carnaval, il recevra certaines épreuves des jeux Olympiques de 2016 comme le tir à l'arc et l'arrivée du marathon. Six cents ouvriers ont travaillé 24 heures sur 24 depuis octobre à la rénovation du sambodrome inauguré en 1983. Les travaux ont coûté 30 millions de reais (13 millions d'euros) financés par AmBev (filiale du groupe  belgo-brésilien Anheuser-Busch InBev), premier brasseur mondial.

Défilé des écoles de Samba en 2010:

 

"Le carnaval des animaux"

Dès ce we, les toutous aussi ont défilé à Rio de Janeiro à l'approche du carnaval et ils ont envahi la fameuse plage de Copacabana avec  leurs maîtres. De race, taille et couleur diverses, ils avaient en commun d'être tous déguisés pour ce "défilé des animaux". "Chien carioca, maître carioca, impossible de ne pas aimer le carnaval", a  déclaré tout sourire à l'AFP Mario Porto, 47 ans, avec Tati, une petite  yorkshire déguisée en danseuse, dans les bras. "Je viens depuis six ans (à ce défilé). C'est différent, créatif et je  m'amuse bien", a-t-il dit alors que d'autres participants prenaient Tati en  photo. 

Un des organisateurs, Felipe Moreira, a expliqué que le "bloco" (carnaval  de rue) des animaux en était à sa dixième édition. "Les animaux font partie de la famille, et pour eux c'est une fête, ils sont en contact avec d'autres animaux et ils adorent", a-t-il affirmé. Comme dans tout le Brésil, à Rio de Janeiro la passion du foot est infinie  et beaucoup de toutous revêtent les maillots de l'équipe de coeur de leur  maîtres: Flamengo aux couleurs rouge et noir, le tricolore (grenat, vert et  blanc) de Fluminense, ou encore Vasco (noir et blanc avec la croix de Malte).

5 millions de personnes attendues

Le "bloco" des animaux est l'une des centaines de parades populaires organisées dans les rues de la ville. En guise d'apothéose, les luxueux défilés des écoles de samba sur le Sambodrome. Plus de cinq millions de personnes, dont 850.000 touristes, sont attendues cette année au carnaval de Rio, selon le secrétaire au Tourisme. 

Carnaval de Rio

Carnaval de Rio

© Bernadette Lou/Rex