Brahim Bouchelaghem met le patrimoine de Roubaix en mouvement

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/09/2009 à 10H10
Brahim Bouchelaghem met le patrimoine de Roubaix en mouvement

Brahim Bouchelaghem met le patrimoine de Roubaix en mouvement

© Culturebox

Pour les journées du patrimoine 2009, Roubaix a décidé de donner carte blanche à Brahim Bouchelaghem et au Hip-Hop. Le danseur et sa compagnie Zahrbat ont donné plusieurs représentations dans des lieux symboliques de la ville dont l'ENSAIT, l'Ecole Nationale Supérieure des Arts et Industries Textiles.

Cette école est un véritable symbole pour Brahim Bouchelaghem puisque son père, a qui il a dédié son premier solo en 2008, était ouvrier textile à Roubaix. Les questions liées au déracinement, à la séparation sont très présentes dans les créations de cet artiste qui mêle les techniques du Hip-Hop à d'autres codes de la danse contemporaine. Il est en ce sens dans la lignée directe de compagnies telles que Käfig ou Accrorap avec qui il a travaillé. En 2007, pour les Journées du Patrimoine, Roubaix donnait carte blanche à Carlolyn Carlson, autre symbole fort pour Brahim Bouchelaghem. La célèbre danseuse, qui dirige le Centre Chorégraphique National de Roubaix, dit de lui qu'il incarne le vent, la vie et qu'il est un véritable poète, comme on peut l'entendre dans cette autre vidéo sur Culturebox.