Biennale de la Danse : "Pacifique", Nasser Martin-Gousset revisite l'univers de James Bond

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/09/2010 à 10H04
Biennale de la Danse : "Pacifique", Nasser Martin-Gousset revisite l'univers de James Bond

Biennale de la Danse : "Pacifique", Nasser Martin-Gousset revisite l'univers de James Bond

© Culturebox

"Pacifique", c'est le titre de la dernière création du danseur et chorégraphe lyonnais Nasser Martin-Gousset. Le spectacle, très inspiré de l'univers de James Bond, est présenté en avant-première mondiale à la Biennale de la danse de Lyon, du 20 au 23 septembre 2010 au Studio 24 à Villeurbanne.

Si Nasser Martin-Gousset a commencé sa carrière par le théâtre avant de bifurquer vers la danse, il a aussi une vraie fascination pour les images et l'univers du cinéma. Cet homme de 45 ans qui regrette de ne pas avoir fait les Beaux-arts, avoue s'être inspiré de grands classiques du 7ème art pour ses derniers spectacles. C'est le cas de "Peplum" qui avait marqué la Biennale de la Danse de Lyon en 2006. L'idée d'un telle création lui était venue à l'âge de seize ans en découvrant "Satyricon" de Fellini. "Pacifique" vient d'une symphonie composée par John Barry pour le film "Les Grands Fonds" de Peter Yates (1977) et d'un morceau en particulier intitulé "Return to the sea". Et James Bond dans tout ça ? : " Au départ, raconte Nasser Martin-Gousset, " ce devait être une pièce sur les poissons. J'avais envie d'eau, d'immersion dans une histoire qui serait probablement reliée à ma mère". Puis James Bond est arrivé : " 007 est une figure ambiguë, cynique, sexuelle et je vois chez lui un aspect très psychanalytique des composantes masculin/féminin".

A voir aussi sur Culturebox :
- tous les sujets sur la Biennale de la danse 2010
- Hervé Koubi et la Cie Guélasémon, une autre Afrique au festival Danses d'Automne
- Clotilde Courau danse au Crazy Horse