Benjamin Millepied en clair et en obscur à l'Opéra de Lyon

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/12/2011 à 13H11
Répétition d' This Part in Darkness", une chorégraphie de Benjamin Millepied à l'Opéra de Lyon (14 décembre 2011)

Répétition d' This Part in Darkness", une chorégraphie de Benjamin Millepied à l'Opéra de Lyon (14 décembre 2011)

© Philippe Merle / AFP

Le jeune chorégraphe Benjamin Millepied partage l'affiche de l'Opéra de Lyon avec le maître russo-américain Georges Balanchine du 17 au 23 décembre. Il y présente deux pièces, "Sarabande" et "This Part in Darkness"

"Sarabande", créée en 2009 sur une partition de Bach est enjouée, intemporelle. Un seul interprète danse sur la Partita pour flûte tandis que quatre danseurs interviennent sur des extraits de pièces pour violon seul (Sonates 1 et 2, Partita).

"This Part in Darkness" (2011), qui mêle de la vidéo en direct et la musique obsédante de David Lang, est au contraire oppressante et actuelle. Il s'agit d'un ballet pour 16 danseurs créé à Philadelphie. Les images filmées en direct sont projetées sur un grand écran pendant que les interprètes dansent.

Un jeune chorégraphe qui monte
La carrière de Benjamin Millepied, 34 ans, a explosé depuis qu'il a chorégraphié les parties dansées du film "Black Swan".

Le chorégraphe Benjamin Millepied à Lyon (14 décembre 2011)

Le chorégraphe Benjamin Millepied à Lyon (14 décembre 2011)

© Philippe Merle / AFP

Il a lancé son propre "laboratoire" à Los Angeles, le "L.A. Dance Project" : "Ce sera à la fois une compagnie et un lieu de dialogue entre artistes, avec le compositeur Nico Muhly et le peintre abstrait Christopher Wool", a confié à l'AFP l'ex-étoile du New York City Ballet (NYCB). Benjamin Millepied vient de quitter la Grande Pomme pour rejoindre en Californie sa compagne, l'actrice Natalie Portman, et leur bébé.

Le programme de l'Opéra de Lyon achève pour lui une année folle, avec trois pièces pour des compagnies américaines, une comédie musical, deux pubs, deux pièces des Ballets russes revisitées à Genève.

La nouvelle compagnie de Millepied se produira en septembre 2012
Le Bordelais immigré aux Etats-Unis a déjà signé quelque 25 pièces en dix ans, parallèlement à sa carrière d'interprète. Ce fils d'une professeur de danse, entré au Conservatoire de Lyon à 13 ans, a commencé à chorégraphier "très petit",  comme "un enfant qui a envie de peindre", confie-t-il.

La première représentation du "L.A. Dance Project" de Benjamin Millepied est prévue pour septembre 2012. La compagnie y dansera le "Winterbranch" (1964) de Merce Cunningham et le "Quintett" (1993) de William Forsythe.

Benjamin Millepied / George Balanchine à l'Opéra de Lyon, du 17 au 23 décembre 2011