Le Béjart Ballet Lausanne présente sous les étoiles cette oeuvre méconnue imaginée par le chorégraphe en 1968
Bhakti III figure parmi les ballets les moins dansés de Béjart. À travers une danse énergique et envoûtante, la belle Marsha Rodriguez interprète Shakti, l’épouse de Shiva, et fait se confondre bras et jambes dans la plus grande harmonie.

Représentation du Béjart Ballet Lausanne au Versailles Festival - Les Nuits de l’Orangerie

Par l'amour, l'adorateur s'identifie avec la divinité et revit chaque fois la légende de son Dieu, qui n'est lui-même qu'un des visages de la réalité et sans nom.
 
 
Shiva, troisième personne de la Trinité hindoue (Brahma, Vishnou, Shiva).
 
Dieu de la Destruction (qui est surtout la destruction de l'illusion de la personnalité). Dieu de la Danse. Son épouse, Shakti, n'est autre que son énergie vitale qui émane de lui et retourne en lui, immobile et pourtant éternellement en mouvement.
 
                                                                                                                             
Maurice Béjart, 1968

Distribution

  • Date 19 juin 2014
  • Durée 14min
  • Genre Danse
  • Production Wahoo production - Mezzo - Fondation Maurice Béjart - Fondation Béjart Ballet Lausanne - Château de Versailles Spectacles
  • Réalisation Stéphane Lebard
  • Chorégraphe Maurice Béjart
  • Directeur artistique Gil Roman
  • Danseurs Shakti : Marsha Rodriguez / Shiva : Fabrice Gallarrague / Les hommes en prière : Mattia Galiotto, Paride Biasuzzi, Javier Casado Suarez, Angelo Perfido, Denovane Victoire, Kwinten Guilliams
A lire aussi