Avec sa Biennale, Lyon inaugurera une riche saison de danse 2016-2017

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 10/05/2016 à 18H51
Les acrobates québécois du Cirque Eloize seront à Lyon en octobre dans "Cirkopolis" (ici à Londres en février 2015).

Les acrobates québécois du Cirque Eloize seront à Lyon en octobre dans "Cirkopolis" (ici à Londres en février 2015).

© Jane Hobson/REX/REX/SIPA

Sur la scène, on dansera mais on jonglera, on voltigera, on fera rire aussi. Pour toucher le public le plus large possible, la Maison de la Danse à Lyon a concocté un programme 2016-2017 des plus éclectiques et riche en créations.

La 17e Biennale en septembre 2016

La saison s'ouvrira en septembre sur la 17e Biennale et le flamenco d'Israel Galvan, avant une "Sacrée journée" le 17, conçue comme un parcours autour du "Sacre du Printemps" entre l'Auditorium de Lyon et le Musée des Confluences. Cette oeuvre fondatrice trouvera d'autres échos durant la saison.

Parmi les rendez-vous de la Biennale jusqu'au 30 septembre, les jongleurs du Collectif Petit Travers et "Volver", une comédie musicale du chorégraphe Jean-Claude Gallotta et de la chanteuse Olivia Ruiz, pour leur deuxième collaboration après "L'amour sorcier" en 2013.

Au programme également, la dernière création du flamand Alain Platel autour de Gustav Mahler et celle du prodige new-yorkais Jonah Bokaer sur une musique de... Pharell Williams. La star américaine signe là sa première partition pour la danse, enregistrée par l'Orchestre symphonique de Dallas, où "Rules of the Game" sera présenté le 17 mai avant sa première française le 28 septembre au Grand Théâtre - TNP de Villeurbanne.

Voltige, humour et hip hop 

En octobre, les époustouflants acrobates québécois du Cirque Eloize feront leur retour sur la scène de la Maison de la danse avec "Cirkopolis" et son décor de mégalopole futuriste.

Le chorégraphe Jérôme Bel sera à l'honneur en novembre, avant l'humour de "Chicos Mambo", un spectacle hilarant de six hommes en tutu qui revisiteront les chorégraphies de Pina Bausch ou de la gymnaste Nadia Comaneci, l'émission Danse avec les stars, le tango et même un haka.

Durant dix jours en décembre, le virtuose du hip hop Mourad Merzouki fêtera les 20 ans de sa compagnie Käfig. Début janvier, les danseurs de Michel  Kelemenis monteront sur scène avec ballons, raquettes, battes et gants pour "Rock and Goal", avant un temps fort consacré à Angelin Preljocaj.

"Carmen" de la Compagnie nationale de danse d'Espagne, une création de l'Israélien Emmanuel Gat, une autre de la Grecque Patricia Apergi et une du chorégraphe d'origine burkinabè Serge Aimé Coulibaly, inspirée de la vie de Fela Kuti, rythmeront aussi la saison, ainsi qu'une exposition au Musée des Confluences qui retracera un siècle d'histoire de la danse (du 13 septembre au 5 mars).