Angoulême, une ville qui danse

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 31/05/2010 à 17H21
Angoulême, une ville qui danse

Angoulême, une ville qui danse

© Culturebox

Répétition générale  avant le grand jour. Samedi 5 juin 2010, Angoulême entend montrer qu'elle sait danser. 200 danseurs vont faire une démonstration de leur talents dans les différents lieux de la ville. Durant 12 heures, hip-hop, jazz ou musiques contemporaines vont rythmer la vie des Angoumoisin.

Une ville où les rues et les places sont dédiées au partage, au jeu, à la culture et à la fête. Il ne s'agit pas d'un apéro géant mais d'une manifestation organisée par la ville d'Angoulême. Un projet orchestré par Julie Dossavi, chorégraphe associée à la scène nationale d'Angoulême depuis 3 ans. Sous son impulsion la cité se transforme en ville qui danse. Une sorte de piste géante où quelque 200 danseurs vont déferler pour inviter les habitants à venir se trémousser et à s'abandonner. Au programme donc, des représentations, mais aussi et surtout un bal populaire sur des musiques afro-électro-latino pour clôturer cette folle journée. Ceux qui n'auraient pas l'esprit festif ou qui n'aiment pas danser devront éviter le centre-ville surtout en voitures. Les véhicules ne pourront pas circuler dans l'hyper-centre de 14H à 22H00.

A voir aussi sur Culturebox :
BD et danse : Archipel, les boites animées d'Emilio Calcagno
Le défilé de la biennale de la Danse se prépare