A Orléans, un "Casse-Noisette" made in China

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 02/01/2012 à 14H50
Le célèbre ballet russe interprété par des acrobates chinois

Le célèbre ballet russe interprété par des acrobates chinois

© MICHEL LIDVAC

Ils savent tout faire ces Chinois ! Même donner de la hauteur au plus célèbre des ballets russes… En programmant la féérie acrobatique « Casse-Noisette, made in China » pour la Saint-Sylvestre, le théâtre d’Orléans a fini l’année 2011 tout en souplesse.

 

 

Le soir de Noël, une jeune fille allemande reçoit de son oncle un casse-noisette, représentant un beau soldat en costume de parade. Pendant la nuit, le casse-noisette se transforme en Prince et tous les jouets de la maison prennent vie. Commence alors une merveilleuse féérie…

Qui ne connait pas la Valse des fleurs ou la Danse de la fée Dragée ? Inspirée d’un conte d’Hoffmann, la musique de Casse-Noisette est sans doute l’une des plus célèbres que Tchaïkovski ait écrite. C’est donc un monument du ballet classique que les 38 artistes du Cirque National de Chine ont choisi de revisiter. Dans cette version singulière, les chorégraphies ont été adaptées et transformées en performances acrobatiques : mâts chinois, diabolos, jonglage avec ombrelles, trapèze et rubans... Ici, l’histoire importe moins que le spectacle visuel.

 

Mise en scène féérique dans "Casse-Noisette, made in China"

Mise en scène féérique dans "Casse-Noisette, made in China"

© MICHEL LIDVAC

 

Aux deux actes correspondent deux univers esthétiques totalement opposés. Le premier, en noir et blanc, représente le monde tel que le voit l’héroïne, un monde gris dans lequel elle s’ennuie ! Le deuxième acte, tout en couleurs, nous invite à voyager au travers des provinces chinoises…

Car la troupe acrobatique de Dalian provient de la province de Laining, au Nord-est de la Chine. Fondée en 1951, son talent est aujourd’hui reconnu dans le monde entier : elle a remporté 25 concours internationaux, grands prix et autres distinctions (clowns d’or et d’argent au festival international du cirque à Monte-Carlo).

 

Voir un extrait du spectacle :