"Reggae Sun Ska Festival" s'ouvre vendredi avec une sécurité renforcée

Par @Culturebox
Mis à jour le 03/08/2016 à 10H40, publié le 03/08/2016 à 10H39
Damian Marley est à l'affiche du Reggae Sun Ska Festival (2016).

Damian Marley est à l'affiche du Reggae Sun Ska Festival (2016).

© Donald Traill/AP/SIPA

Moins d'un mois après l'attentat de Nice, le Reggae Sun Ska Festival s'ouvre ce vendredi à Bordeaux avec une sécurité renforcée. Cette 19ème édition a été maintenue avec pour mot d'ordre "United we stand !" ("l'union fait la force"). Côté musique, des têtes d'affiche comme Damian Marley, Dub Inc ou encore Massilia Sound System vont se succéder.

"Notre dispositif de sécurité a été renforcé cette année au vu des récents événements", ont annoncé les organisateurs sur le site du Reggae Sun Ska Festival, en référence à la menace terroriste. Pour sa 19ème édition, du vendredi 5 au dimanche 7 août (Bordeaux), le mot d'ordre est "United we stand ! " ("l'union fait la force") : "Que chacun profite de ces 3 jours de musique, de fête, de partage de la culture qui nous anime et qu’ensemble, nous montrerons une fois de plus que la paix et l’amour sont plus forts."

Contactée par l'AFP, la préfecture de Gironde a confirmé : "Au vu du contexte actuel il y a bien un renforcement de la sécurité, et une vigilance toute particulière pour des manifestations de cette importance." Malgré une nette baisse de fréquentation en 2015, le festival avait accueilli 48.000 spectateurs. Sur le terrain, il y aura une "présence importante des forces de l'ordre, police municipale, nationale et une unité de forces mobiles. Au niveau des organisateurs, des effectifs importants d'agents de sécurité privés ont été prévus", a précisé la préfecture.

Plus de 60 artistes sur scène

Pour la troisième année consécutive, ce grand rassemblement estival dédié au ska et au reggae - musiques jamaïcaines nées dans les années 60 - se tient sur les dix hectares de verdure du campus universitaire de Bordeaux, à Pessac. Plus de 60 artistes font défiler sur quatre scènes dont Damian Marley (un des fils de Bob Marley) et Alborosie, déjà présents l'année dernière. Les français Dub Inc, Boulevards des Airs, Massilia Sound System et Ludwig von 88 sont également de la partie. Le festival organise aussi des projections de films, des ateliers d'animations musicales pour les enfants, un marché d'artisanat et un concours de pétanque.
Depuis sa création en 1998 à Montalivet, au coeur du Médoc, de nombreux artistes internationaux comme Jimmy Cliff, Stephen Marley - fils de Bob -, Pablo Moses, Ayo, ou encore Johnny Clarke, ont foulé les planches de ce premier festival de reggae en France. En 2012, la manifestation avait enregistré 80.000 entrées pour sa 15ème édition. Un record.