Musique sacrée à Rocamadour : place aux jeunes avec Edgar Moreau et La Pellegrina

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 14/08/2016 à 11H44
Créé à Rocamadour,  l'Ensemble La Pellegrina (8 jeunes chanteurs et instrumentistes) a donné son premier concert le 11 août dans le cadre du Festival de musique sacrée.

Créé à Rocamadour,  l'Ensemble La Pellegrina (8 jeunes chanteurs et instrumentistes) a donné son premier concert le 11 août dans le cadre du Festival de musique sacrée.

© France 3 Culturebox

Soutenir les jeunes talents, c’est l’une des missions que s’est fixé le Festival de musique sacrée de Rocamadour. Jusqu’au 26 août, la cité mariale propose des résidences de création à des musiciens à peine sortis du Conservatoire comme ceux de l’ensemble La Pellegrina. D’autres sont déjà des solistes reconnus à l’image d’Edgar Moreau, 22 ans et virtuose du violoncelle.

Le Festival de musique sacrée de Rocamadour fait se côtoyer pendant près de trois semaines, musiciens aguerris et jeunes talents, artistes amateurs ou professionnels. Le tout dans une ambiance à la fois empreinte de spiritualité et très bon enfant. Choyés par les bénévoles, les musiciens apprécient la beauté de Rocamadour y compris les plus jeunes d’entre eux. Parmi ces derniers, les 10 membres de La Pellegrina. Cet ensemble de jeunes musiciens professionnels a été créé à l’occasion de cette 11e édition. A sa tête, Christopher Gibert, un chef  de 23 ans, natif de Rocamadour qui a dirigé les 11 et 12 août deux concerts (les tout premiers donnés par l'Ensemble) bâtis autour des Chemins de Croix dans la musique baroque.
 
Reportage : N. Hayter / N. Salem / J. Vidal / V. Lejeune

Un virtuose du violoncelle

A peine moins jeune mais déjà salué comme un virtuose, le violoncelliste Edgar Moreau a lui aussi trouvé à Rocamadour une ambiance particulière, propice à la musique. Après un premier passage dans la cité en 2015, il est revenu le 12 août pour interpréter les "Suites pour violoncelle" de Bach.

Reportage : N. Hayter / N. Salem / J. Vidal / V. Lejeune

Issu d'une famille de musiciens, Edgar Moreau a commencé le piano et le violoncelle à l'âge de quatre ans. Élève au Conservatoire de Paris, il a donné ses premiers concerts en tant que soliste à 11 ans. Entre 2009 et 2011, Edgar a remporté de nombreux Prix dont celui de jeune soliste au prestigieux Concours Rostropovitch. Depuis 2011, il joue sur les plus grandes scènes mais nourrit aussi un vif intérêt pour la musique de chambre. Le grand public l'a découvert en 2013 en tant que "Révélation soliste instrumental de l'année" aux Victoires de la musique classique. Celles de 2015 le verront sacré "Meilleur soliste instrumental".