Les soirées lyriques de Sanxay font renaître Rigoletto

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/08/2016 à 17H26
Olga Pudova (Gilda) et Carlos Almaguer (Rigoletto) transcendent l'opéra de Verdi pour les soirées lyriques de Sanxay 

Olga Pudova (Gilda) et Carlos Almaguer (Rigoletto) transcendent l'opéra de Verdi pour les soirées lyriques de Sanxay 

© France 3 / Culturebox

A Sanxay dans la Vienne, le festival des soirées lyriques accueille dans son théâtre antique Rigoletto, le célèbre opéra de Verdi. Mise en scène avec un dispositif vidéo moderne par Agostino Taboga, l'oeuvre du compositeur est totalement revisitée pour plaire au plus grand nombre. Il reste encore des places pour la dernière représentation de ce soir.

C'est l'un des grands chefs-d'oeuvre de Verdi, Rigoletto s'est installé aux soirées lyriques de Sanxay (Vienne) jusqu'à ce soir.
Jouée en plein air dans le théâtre gallo-romain, l'intrigue entre le père et la fille tient en haleine les spectateurs. 
Reportage : D. Laveau / F. Tabuteau / C. Rio / J. Etienne

C'est le baryton mexicain Carlos Almaguer qui incarne ce Rigoletto bossu et manipulateur face à la soprano Olga Pudova dans le rôle de Gilda.
Olga Pudova  et Carlos Almaguere magnifient par la voix ce face-à-face père fille

Olga Pudova  et Carlos Almaguere magnifient par la voix ce face-à-face père fille

© France 3 / Culturebox


Le très grand classique de l'opéra a été revisité par le metteur en scène italien Agostino Taboga qui a utilisé la vidéo de manière discrète. Le film réalisé par Virginio Levrio est  projeté en fond de scène et défile lentement afin de ne pas gêner la lecture de l'oeuvre. 

On a travaillé avec des images qui ne mangent pas le plateau. On ne veut pas que les gens qui viennent à l'opéra voient un écran. On a donc essayé de donner des émotions et d'augmenter le niveau de lecture

Agostino Taboga
rigolletto choeur © France 3 / Culturebox

Rigoletto de Verdi

Bouffon maléfique le jour, père attendri la nuit, Rigoletto protège maladivement sa fille Gilda. En vain : le Duc, son maître, insatiable coureur de jupons, se fait aimer d'elle et la déflore. En voulant venger son honneur, Rigoletto en vient à provoquer la mort de son enfant chérie... Reprenant l'argument de la pièce de Victor Hugo Le Roi s'amuse, Verdi signe ici un chef d'oeuvre bouleversant dont les airs brillants notamment l'incontournable "La donna è mobile" et les exceptionnels ensembles dramatiques (quatuor et trio du dernier acte) ont marqué à jamais l'histoire de l'Opéra.

Pour les amoureux des grandes voix, les soirées lyriques de Sanxay clôturent leur saison avec "Tenorissimo". Le ténor Rudy Park dirigé Eric Hull interprètera les plus grands airs d'opéra. La Tosca de Puccini;  Aïda de Verdi et Le Cid de Massenet sont au programme.  

❱ LE 14 AOÛT 2016 À 21H30