Les Quatre Saisons de Vivaldi version rock aux Estivales de Saint-Raphaël

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 02/08/2016 à 12H13
Xavier Barloy, le bassiste de l'orchestre de chambre de Saint-Raphaël. 

Xavier Barloy, le bassiste de l'orchestre de chambre de Saint-Raphaël. 

© capture d'écran France 3 / Culturebox

À l’occasion des Estivales 2016, l’orchestre de chambre de Saint-Raphaël a revisité Vivaldi façon rock’n’roll. Les célèbres Quatre saisons ont été réinterprétées par les musiciens le 27 juillet et le seront à nouveau le 4 août.

Vivaldi en perdrait son latin. Au milieu des instruments classiques de l'orchestre de chambre, des sons de guitare électrique, de basse, de clavier et de batterie apparaissent. Pourtant il n'y a pas d'erreur, ces instruments sont bien présents pour la représentation des Quatre Saisons en classic rock. 

Le classique pour tous

Les Quatre Saisons, un grand succès baroque que Jean-Sébastien Hubert, directeur de l’orchestre de chambre de Saint-Raphaël, veut transformer en tube du XXIème siècle. "La musique classique touche un public ciblé et trop restreint. L’avantage de l’ouvrir sur des musiques actuelles c’est de l’ouvrir au grand public", souligne-t-il. Ce n’est pas la première fois que ce tube baroque est réinterprété. Les musiciens de divers horizons et du monde entier l’utilisent encore, notamment dans le jazz ou le hard-rock. Mais contrairement aux centaines d'adaptations qui ont existées par le passé, l’orchestre de chambre de Saint-Raphaël n’a pas touché à la partition mais plutôt adapté les sons aux instruments. "Les harmonies de Vivaldi sont très intéressantes. […] Nous avons écrit les grilles qui sont très jazzy finalement", explique Xavier Barloy, bassiste et professeur au conservatoire de Villiers-sur-Marne.

Reportage : J. Pozzi / E. Felix / P. Martin / D. Roux


Fidèle à l’esprit des Quatre Saisons

Les Quatre saisons ont été écrites par l’artiste baroque en ouverture de son recueil intitulé : "Confrontations entre harmonies et inventions". (« Il Cimento dell’ armonia et dell’ invenzione » en italien, ndlr). Un œuvre de douze concertos que Vivaldi a publié en 1725 à Amsterdam et qui évoque le combat entre la raison et la liberté créative. La confrontation même du siècle des Lumières. Avec sa représentation déroutante mais appréciée du public, l’orchestre de chambre de Saint-Raphaël est en plein dans l’esprit du recueil. 

À noter : L'orchestre de chambre de Saint-Raphaël interpretera une deuxième fois Les Quatre Saisons en classic rock le jeudi 4 août 2016.