Les Nuits de la Guitare à Patrimonio : les recettes d’un succès

Par @Culturebox
Mis à jour le 25/07/2016 à 14H34, publié le 23/07/2016 à 15H20
Selah Sue, l'une des invités exceptionnelles des Nuits de la Guitare de Patrimonio 2016.

Selah Sue, l'une des invités exceptionnelles des Nuits de la Guitare de Patrimonio 2016.

© France 3

Depuis 27 ans, leur notoriété n’a cessé de grandir. A Patrimonio, petit village accroché à la montagne corse, "Les Nuits de la Guitare" attirent chaque année des milliers de personnes et des invités prestigieux. Le secret de ce succès : la passion véritable qui anime les organisateurs, pour la plupart bénévoles. Une équipe de France 3 vous entraîne dans les coulisses d’un festival à part.

Episode 1 : les bénévoles

Reportage : M.Berrurier / M.Savineau / C.Beauvalet
L’été à Patrimonio, il y a le son des cigales bien sûr mais aussi et surtout celui des guitares. Depuis près d’un demi siècle, le petit village corse a entretenu une passion dévorante pour l’instrument et ceux qui en jouent. Tout a commencé avec deux frères, Gilbert et René Dominici, guitaristes autodidactes dont la notoriété a largement dépassé les frontières de leur village natal. Dans leur sillage, c’est toute une commune qui s’est prise d’amour pour la guitare.

Episode 2 : une programmation de haut vol

Reportage : M.Berrurier / M.Savineau / C Beauvalet
Des concerts improvisés dans le café du village aux Nuits de la guitare actuelles, il n’y avait qu’un pas qu’ont franchi - en 1990 - Guy Maestracci, alors maire de Patrimonio, et Jean-Bernard Gilormini, autre passionné de guitare. Initialement programmée sur 3 soirées, la manifestation attire immédiatement les meilleurs musiciens insulaires mais aussi des têtes d’affiche comme Babick Reinhardt, Roland Dyens,  et même Joe Cocker.
Mat Bastard, le chanteur de Skip The Use.

Mat Bastard, le chanteur de Skip The Use.

© France 3
Un succès qui ne s’est, depuis, jamais démenti. En 27 éditions, Gilberto Gil, mais aussi John Scofield ou John Mc Laughlin ont fait le détour par Patrimonio. Tous ont vanté l’ambiance de ce festival animé par des passionnés jusqu’à Mat Bastard, le chanteur de Skip The use, auteur d’une prestation exceptionnelle jeudi 21 juillet, au cours d’une Nuit du Rock endiablée.
Et puis ce fut l'un des grands moments de cette édition 2016. A 27 ans, la chanteuse belge Selah Sue, au faîte d'une carrière entamée il n'y a que cinq ans et qui compte aujourd'hui comme les valeurs les plus sûres de la scène européenne est venue rencontrer le public corse. Un succès magnétique.

Reportage : M.Berrurier / M.Savineau / C Beauvalet
Les 27e Nuits de la Guitare de Patrimonio se sont refermées le dimanche 24 juillet avec le concert de Francis Cabrel.