La Route du Rock 2016, soleil au zénith mais fréquentation en baisse

Par @Culturebox
Mis à jour le 13/08/2016 à 17H35, publié le 13/08/2016 à 17H26
Chaque jour, des concerts gratuits sont proposés sur la plage de Saint-Malo

Chaque jour, des concerts gratuits sont proposés sur la plage de Saint-Malo

© Pauline Auzou

Considérée comme une institution en matière de festival, La Route du Rock a débuté à Saint Malo le 11 août avec une trentaine d’artistes de la scène indépendante à l’affiche de cette 26e édition. Mais côté réservations, ce n'est pas l’euphorie avec 15 000 billets vendus, loin du record de 2014 avec ses 27 000 entrées. Crise, trop plein de festivals ou programmation trop pointue ? A qui la faute ?

La Route du Rock n’a jamais cherché à faire venir à tout prix de "gros" artistes, de ceux qui écument les scènes de l’été. Le festival n’en a ni l’envie, ni les moyens. Reste que cette année, la fréquentation est morose...

Reportage : B. Galmiche / N. Dalaudier / B. Thibaut
Des têtes d'affiche, La Route du Rock en a eu et en aura encore. Mais certaines laissent parfois un mauvais souvenir et de gros trous dans le compte en banque... L’aventure vécue avec Björk l’an dernier a eu du mal à cicatriser. La star islandaise avait annulé son concert une semaine avant le début du festival qui fêtait en 2015 ses 25 ans d’existence (joli cadeau...). 5 000 personnes avaient acheté un billet uniquement pour voir Björk. Les organisateurs ont dédommagé les fans à hauteur de 10 euros tout en programmant un autre groupe, les anglais de The Foals, au dernier moment.  Dans l'histoire, le festival a perdu plus de 70 000 euros...

Vous voulez de bonnes raisons d’aller faire un tour à La route du rock ? Anaïs Cherif vous en donne 3 ! (voir l’article Culturebox )