Confolens célèbre le folklore du monde du 10 au 15 août

Par @Culturebox
Publié le 09/08/2016 à 09H41
Danse traditionnelle au festival 2015 de Confolens (14 août 2015)

Danse traditionnelle au festival 2015 de Confolens (14 août 2015)

© Patrick Lavaud / PhotoPQR / La Nouvelle République

Confolens, sous-préfecture de la Charente, accueille le folklore du monde, ses danses et ses musiques du 10 au 15 août, à l'occasion de la 59e édition de son festival dédié aux arts populaires, avec toutefois une sécurité renforcée, un mois après l'attentat de Nice qui a fait 85 morts.

Comme chaque été depuis sa création, la petite commune de 2.600 âmes attend quelque 100.000 visiteurs et 26.000 festivaliers payants, pour cet événement culturel animé par 400 bénévoles.

Dans un cadre naturel en bord de Vienne, quelque 500 artistes venus des cinq continents se produisent pendant cinq jours en divers lieux de la ville comme le Théâtre des Ribières, la Place du Monde, ou encore les Arènes du Capitole.

Confolens : teaser de l'édition 2016

Les arts traditionnels à l'honneur

Le gala d'ouverture, mercredi 10 août, donne un avant-goût de la diversité ethnique et artistique de la programmation de cette édition 2016 qui remet au goût du jour les arts traditionnels. L'ensemble serbe PBK Corporation inaugure le festival avec un tour d'horizon des arts populaires des Balkans.

La troupe Brumas de Boriken, venue tout droit de Porto-Rico, retrace l'histoire tourmentée de l'île des Grandes Antilles. Pour l'Afrique, le groupe Ikyago Legacy Team initie le public à l'art tambourinaire du Burundi. La Finlande sera représentée par l'Ensemble Tahdittomat et l'Ukraine par l'Ensemble Horytsvit.

En marge de ce florilège de spectacles métissés, un grand "marché du monde" propose des stands d'artisanat et des lieux de restauration multi-ethniques.

Du tango au festival 2015 de Confolens (14 août 2015)

Du tango au festival 2015 de Confolens (14 août 2015)

© Patrick Lavaud / PhotoPQR / La Nouvelle République

Sur le site du festival, les organisateurs soulignent que l'évènement jouit depuis longtemps d'une "reconnaissance internationale au travers du Conseil International des Organisations de Festivals de Folklore (CIOFF), seule ONG au service des arts traditionnels affiliée à l'UNESCO". Et les organisateurs de rappeler également que le CIOFF a précisément été créé en 1970, à Confolens.