Clim'art : six grapheurs délaissent le béton pour une carrière de pierre

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 22/08/2016 à 16H22
L'ancienne carrière de Villars-Fontaine est devenue un atelier à ciel ouvert.

L'ancienne carrière de Villars-Fontaine est devenue un atelier à ciel ouvert.

© capture d'écran France 3 / Culturebox

Les grapheurs sont en actions jusqu’au 28 août dans l’ancienne carrière de Villars-Fontaine. Le festival Clim’art a sélectionné six artistes professionnels habitués du street-art pour réaliser des fresques murales de la taille des parois.

Perchés à plus de 10 mètres de hauts, les 6 grapheurs du festival Clim’art exercent leur art depuis maintenant deux jours dans l’ancienne carrière de Villars-Fontaine, acquise par la commune en janvier dernier.
Sélectionnés par le jury du festival qui a croulé sous les candidatures, les artistes habitués du béton des grandes villes, ont été inspirés par la pierre de Bourgogne. "La sensualité, le toucher, quand je suis arrivée j’ai touché la pierre. J’ai mis beaucoup de temps à tracer le contour et ça a été un moyen aussi de rentrer en communication avec cette pierre", confie Gaël Dod, fresquiste lyonnaise.

Une carrière comme centre culturel

L’art contemporain est devenu une habitude à Villars-Fontaine. En effet, la petite commune de Côte-d’Or accueille des expositions contemporaines depuis 2009. L’ancienne carrière permet à la municipalité de créer un véritable centre culturel, capable d’accueillir des spectacles en tout genre. Le but du festival Clim’art est de redonner vie à ce lieu en le décorant. "Il y avait cette carrière acquise par la municipalité et cet intérêt du climat bourguignon récemment classé à l’UNESCO, de réhabiliter les carrières et d’en faire des lieux attractif et non pas des verrues dans le paysage", explique Cécile Lepers-Jobard, chargée des événements culturels de l’association Vill'Art.

Reportage : T. Pfeiffer / A. Berger / C. Zappalá

 

Quand le public devient artiste

Clim’art invite également les visiteurs à venir mettre la main à la pâte. Les premiers éléments d’une fresque horizontale au sol ont été mis en place par l’artiste châlonnais Khobz. "On commence par le plus simple qui est l’encadrement de la fresque finale. C’est une série de faux carreaux de faïence peinte de façon multicolore pour lesquels les enfants peuvent venir peindre", souligne-t-il.

Le festival Clim’art de Villars-Fontaine est à découvrir jusqu’au dimanche 28 août avec du cinéma en plein air et un spectacle de son et lumières.