Culturebox le Mag n°35 : Monica Bellucci, Océanerosemarie et le graffeur Jace

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/05/2017 à 20H29, publié le 11/05/2017 à 20H17
Leila Kaddour

Leila Kaddour

© JJ Buty / France Télévisions

Au menu cette semaine, au cinéma : "En amont du fleuve", "I’m not your Negro" et une rencontre avec Monica Bellucci. A la découverte ensuite de l'univers de la comédienne Océanerosemarie et du graffeur Jace (créateur des "gouzous" jaunes). Enfin en BD, coup de coeur pour "Mazzeru" de Jules Stromboni. Culturebox le Mag est à retrouver les samedi à 11h40 et dimanche à 16h40 sur franceinfo TV.

Au cinéma : "En amont du fleuve", "I’m not your Negro" et une rencontre avec  Monica Bellucci
Au cinéma, Leila Kaddour vous conseille d’abord "En amont du fleuve" réalisé par la belge Marion Hansen. Pourquoi ce film ? Pour son casting parfait - Olivier Gourmet et Sergi Lopez – mais aussi parce que c’est tout simplement beau et contemplatif. Marie Berrurier vous en dit plus ! Autre film : en salle la semaine prochaine, un documentaire qui fait beaucoup parler de lui, "I’m not your Negro", de Raoul Peck : l’histoire de la lutte des Afro-Américains racontée par le prisme de l'écrivain noir James Baldwin. Un film qui dresse le portrait d’une Amérique sclérosée et qui dénonce la fabrication du nègre par l’industrie du cinéma.

Restons au cinéma : le 70e Festival de Cannes approche à grand pas. L’Espagnol Pedro Almodovar présidera le jury avec à ses côtés, notamment,  Agnès Jaoui ou Will Smith. Et pour présenter l’événement la charismatique Monica Bellucci. Un peu de glamour dans Culturebox, avec Nathalie Hayter.

Humour : à la rencontre de la comédienne Océanerosemarie

Leila Kaddour reçoit la comédienne Océanerosemarie pour son "Chatons violents" présenté au Théâtre des Béliers Parisiens. Son premier spectacle, "La Lesbienne invisible", l’a fait connaître du grand public. Au cinéma, elle participé à l’écriture du scénario du film "Aurore" de Blandine Lenoir avec Agnès Jaoui et même réalisé un long métrage, "Embrasse-moi" qui sera en salles le 5 juillet. Dans "Chatons violents", elle pointe du doigt une catégorie de gens faussement gentils, ceux qui sont du bon côté de la barrière, souvent de gauche et bobos, mais d'une grande violence même si elle est masquée.
 
Expositions : "Venenum" à Lyon, les "gouzous" au Havre et "Ils ne sont pas que des chiffres !" dans la Creuse
A Lyon, Leila vous présente la nouvelle exposition "Venenum, un monde empoisonné" au Musée des Confluences. Vous saurez tout des poisons au fil des siècles, des essences naturelles aux mélanges artificiels utilisés par les plus célèbres assassins. Au Havre, qui fête ses 500 ans, le graffeur Jace vous invite à un jeu de piste géant pour retrouver ses célèbres "gouzous", les petits bonshommes jaunes qui ont fait sa renommée. Dans la Creuse, une expo intitulée "Ils ne sont pas que des chiffres !" montre les portraits de 210 salariés d’une entreprise menacée d’un redressement judiciaire. La photographie comme une résistance, une manière de donner la parole.
 
Leila Kaddour vous signale également la sortie du nouvel album de Reporter sans frontières, "100 photos pour la liberté de la presse" signé Yann Arthus Bertrand.
 
Les super-héros de cinéma en vitrine à Lyon, la BD "Mazzeru" et Fakear en Llive au Printemps de Bourges
Gros plan sur les super-héros : ils nous viennent essentiellement des Etats-Unis et se renouvellent à chaque grand moment de l’histoire américaine. A Lyon vous aurez la chance de voir les costumes de ces sauveurs de l’univers passés par le cinéma !

BD : un roman graphique a tapé dans l’œil du journaliste de Culturebox Nicolas Lemarignier, "Mazzeru" chez Casterman de Jules Stromboni (auteur de "L’épouvantail"). Dans les croyances corses, un Mazzeru c’est quelqu’un qui dans ses rêves traque et attrape ceux qui mourront dans l’année, explique Lemarignier. Dans le roman graphique de Stromboni, à la fin du 19e siècle, un jeune Mazzeru croise le chemin d’une adolescente qui s’est réfugiée dans le maquis, convaincue d’être coupable d’un crime qu’elle n’a en réalité pas commis. C’est un coup de foudre. Mais les deux enfants se croisent sans jamais se rencontrer. Histoire sans paroles, "Mazzeru" est un livre dont le dessin évoque les gravures anciennes, ou de vieux films en noir et blanc. Un dessin réalisé au clou sur des feuilles d’acétate. Une technique rustique qui fait écho à l’âpreté du récit. 

Leila termine comme à l’accoutumé par un Live, cette semaine consacré à Fakear, un jeune talent de la scène électronique française qui a envoûté le public du Printemps de Bourges. Culturebox y était, forcément.