La photographie symbole de la Marche républicaine en format géant sur la façade de Beaubourg

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/01/2015 à 10H48
La photographie de Stéphane Mahé déployée sur la façade du Centre Pompidou

La photographie de Stéphane Mahé déployée sur la façade du Centre Pompidou

© DOMINIQUE FAGET / AFP

Le Centre Pompidou a décidé de rendre hommage à la Marche républicaine du 11 janvier 2015 en déployant une bâche de près de 13 mètres sur 8 le samedi 17 janvier sur la façade du Centre Pompidou, où elle demeurera plusieurs semaines.

Elle a été déployée ce matin samedi 17 janvier à 10 heures sur la façade du Centre Pompidou, la photographie de Stéphane Mahé, de l'agence Reuters, qui avait déjà fait cette semaine la Une de dizaines de journaux du monde entier et le tour de la toile et des réseaux sociaux Une photo chargée de symboles et rappelant "La Liberté guidant le Peuple", d'Eugène Delacroix. 
"La liberté guidant le peuple" au Louvre Lens

"La liberté guidant le peuple" au Louvre Lens

© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Pour rendre hommage à la Marche républicaine du 11 janvier 2015, le Centre Pompidou a décidé d'exposer en grand cette photographie, tirée sur une bâche de près de 13 mètres sur 8, et déployée samedi 17 janvier sur la façade de Beaubourg pour plusieurs semaines.

"Cette image illustre l’élan magnifique dont nous avons été à la fois les acteurs et les témoins"

"Sous l’impulsion de la ministre de la Culture et de la Communication, Fleur Pellerin, j’ai souhaité faire vivre l’esprit de la marche du 11 janvier 2015 en “ publiant ” de façon monumentale sur la façade du Centre Pompidou une image forte de cette journée historique", déclare Alain Seban, président du Centre Pompidou dans un communiqué.
La photographie de Stéphane Mahé (Reuters) sur la façade du Centre Pompidou © Centre Pompidou
"Nous avons choisi une photographie de Stéphane Mahé, un reporter de l’agence REUTERS. Cette image, très picturale, qui rappelle quelques icônes républicaines de l’histoire de l’art, m’a parue vivante, vibrante. Elle dépasse tous les messages et illustre l’élan magnifique dont nous avons été à la fois les acteurs et les témoins", conclut Alain Seban.