Le Charlie Hebdo "des survivants" va dépasser les 7 millions d'exemplaires

Par @Culturebox
Mis à jour le 23/01/2015 à 20H36, publié le 23/01/2015 à 20H34
Un "Charlie Hebdo" dans les mains d'un client, au kiosque de l'Assemblée nationale, à Paris (14 janvier 2015)

Un "Charlie Hebdo" dans les mains d'un client, au kiosque de l'Assemblée nationale, à Paris (14 janvier 2015)

© Éric Piermont / AFP

Sorti une semaine après l'attentat du 7 janvier, le numéro "des survivants" de Charlie Hebdo, avec un Mahomet ému en une, va dépasser les 7 millions d'exemplaires prévus et se trouve déjà en réimpression, ont annoncé vendredi soir les MLP, distributeur du journal.

D'ici samedi soir, les Messageries lyonnaises de presse (MLP) auront livré 7 millions d'exemplaires du journal réalisé par les rescapés de l'équipe de "Charlie Hebdo". Elles continuent à réimprimer pour en livrer 300.000 autres dès lundi.

Sur ce total, 6,3 millions auront été livrés avant samedi soir au réseau des marchands de journaux français et 700.000 à l'international, ont précisé les MLP.

Entre-temps, de nouvelles manifestations contre le journal ont eu lieu vendredi en Afghanistan, au Pakistan et au Cachemire indien.

Engouement sans relâche des lecteurs
Depuis la sortie de ce numéro historique le 14 janvier, "Charlie Hebdo", qui tirait avant l'attentat à 60.000 exemplaires, n'a cessé de revoir à la hausse ses prévisions de vente face à l'engouement des lecteurs qui ont littéralement pris d'assaut les kiosques.

L'impression du journal continue donc. Dès lundi, les MLP vont encore en distribuer 300.000, mais cette fois en ne livrant que les magasins qui le réclament, alors que jusqu'ici les 27.000 points de vente en France étaient tous réapprovisionnés quotidiennement.

Ruptures de stock quotidiennes
Toute la semaine, les kiosquiers français ont été en rupture de stock quotidienne, signe que le journal a continué à se vendre très rapidement. "Tout ce qui était distribué était vendu", ont souligné les MLP. Le chiffre final des ventes ne sera connu que dans sept semaines environ, selon les MLP. À l'international, le pays le plus demandeur a été la Belgique.