Attentats : une aide de 4 millions d'euros pour les salles de spectacles menacées par les annulations

Par @Culturebox
Mis à jour le 18/11/2015 à 16H13, publié le 17/11/2015 à 11H23
Le Bataclan après les attentats du 13 novembre 2015

Le Bataclan après les attentats du 13 novembre 2015

© MALTE CHRISTIANS / DPA / AFP

Le fonds de solidarité destiné à aider les salles de spectacle face aux annulations dues aux attentats et aux dépenses de sécurité est abondé à hauteur de 3,5 millions d'euros par les pouvoirs publics et 500.000 euros par la Sacem, a annoncé mercredi la ministre de la Culture Fleur Pellerin.

"C'est un début car je souhaite que d'autres contributions viennent compléter ce montant", a souligné la ministre lors de la séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

"Ce fonds a pour vocation à s'appuyer sur la solidarité" avait-elle indiqué, la veille, sur la radio France Culture, en soulignant qu'elle aurait "une idée plus précise des montants engagés dans les 48 heures qui viennent". "On parle de plusieurs millions d'euros".

La création d'un fonds d'aide aux professionnels avait été annoncée dès lundi par la ministre de la Culture lors d'un discours prononcé devant le Centre national de la chanson, des variétés et du jazz (CNV), mais aucune indication chiffrée n'avait été fournie à cette occasion.

Sécurisation des salles

Sur France Culture, la ministre avait souligné que le fonds devait répondre à "deux problèmes", celui de "la sécurité immédiate" et celui de "la pérennité de l'activité des petites salles qui ne sont pas forcément assurées pour des annulations" et qui risquent de se retrouver "en difficulté économique". Il devrait être alimenté par le CNV mais également par le ministère de la Culture et "je l'espère aussi, par les sociétés de perception des droits d'auteur".

Quant aux mesures de sécurisation des salles, elle avait indiqué que son ministère était en train de réfléchir à l'affectation des forces de police ou de l'armée annoncées par le Président de la République "à des sites particulièrement vulnérables". "Les risques doivent être réappréciés après ce qui s'est passé vendredi pour pouvoir proposer des solutions immédiates dès cette semaine".

"La culture est une contre-attaque massive contre le terrorisme et l'obscurantisme"

Les concerts, suspendus dans les grandes salles parisiennes depuis les attentats de vendredi, ont repris lundi soir avec la réouverture de la Philharmonie de Paris. Les concerts par ailleurs prévus mardi soir à Bercy et au Zénith ont bien eu lieu.

Fleur Pellerin avait par ailleurs rendu hommage au "traitement responsable" des attentats de vendredi par les journalistes, relevant que "les leçons avaient été tirées" des attentats de janvier qui avaient suscité des dérives et abouti à une mise en demeure de plusieurs radios et chaînes de télévision par le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA).