Rentré aux États-Unis, Eagles of Death Metal annule tous ses concerts jusqu'à nouvel ordre

Par @Culturebox
Mis à jour le 18/11/2015 à 19H02, publié le 18/11/2015 à 18H35
Eagles of Death Metal sur la scène du Bataclan le 13 novembre 2015

Eagles of Death Metal sur la scène du Bataclan le 13 novembre 2015

© Marion Ruszniewski / Rock&Folk / AFP

Le groupe de rock californien Eagles of Death Metal, qui jouait dans la salle parisienne du Bataclan, théâtre des attentats les plus eurtriers de vendredi soir à Paris, a annoncé mercredi être entré aux États-Unis et annuler tous ses concerts jusqu'à nouvel ordre.

Les musiciens du groupe ont tous survécu, mais un commercial du groupe, le Britannique Nick Alexander, 36 ans, a perdu la vie vendredi soir au Bataclan. "Bien que liés dans la douleur avec les victimes, les fans, les familles et les citoyens de Paris, et tous ceux affectés par le terrorisme, nous sommes fiers de faire face ensemble, avec notre nouvelle famille, désormais unis par un objectif commun d'amour et de compassion", a indiqué le groupe.
 
Ce communiqué annonçant l'annulation est le premier commentaire officiel du groupe depuis l'attentat.

Seules 11 dates sur 32 ont pu être honorées

Eagles of Death Metal a été créé à la fin des années 90, à Palm Desert, une ville de Californie, par deux amis, Jesse Hughes et Josh Homme, qui sont les deux seuls membres permanents du groupe.
 
Le groupe devait terminer au Portugal sa tournée européenne de 32 villes. Seules 11 dates prévues ont pu être honorées avant la tragédie de vendredi.