L'hommage du batteur des Eagles of Death Metal à ses héros parisiens

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 25/11/2015 à 19H16, publié le 25/11/2015 à 19H04
Julian Dorio, le batteur de tournée de Eagles of Death Metal.

Julian Dorio, le batteur de tournée de Eagles of Death Metal.

© https://www.instagram.com/p/-eBLnLwBYK/?taken-by=coolranchdorio

Julian Dorio, batteur de tournée des Eagles of Death Metal, était sur scène le 13 novembre lorsque le concert du Bataclan a basculé dans l'horreur. Onze jours après les attentats, il publie sur Instagram un texte émouvant dédié à "ses héros" parisiens, assorti d'une photo de lui allumant une bougie à Notre-Dame.

En deuil de ceux qui n'ont pas eu sa chance

"Le 13 novembre, avec mes potes de Eagles of Death Metal, j'avais le privilège de jouer devant l'une des foules les plus énergiques de notre tournée, lorsque, à peu près à la moitié du show, l'inimaginable s'est produit.", se souvient Julian Dorio.

"Je suis plus que reconnaissant d'avoir réussi à sortir de la salle, mais je suis en deuil de tous ceux qui n'y sont pas parvenus, y compris notre ami, Nick Alexander. Mes pensées vont à leurs familles."

"Vous êtes tous mes héros"

"Je suis en sécurité à la maison", dit-il, mais "j'ai une nouvelle famille là-bas." Il remercie alors "Arthur, qui a couru pour sa vie à mes côtés et qui plein d'abnégation, nous a mis dans un taxi avant lui même" et "Fabrice, un fan qui plus tard dans la soirée m'a prêté son téléphone afin que j'appelle Emily (sa femme) pour la rassurer."
 
Il remercie enfin tous ceux qui "face à ce mal implacable, se sont serrés les coudes et ont utilisé leur courage, leur compassion et leur amour comme seules armes. Vous êtes tous mes héros."

"Je compte maintenant les jours jusqu'à ce que je puisse finir ce concert', conclut-il, avant un '"Peace & Love".

Les attentats du 13 novembre à Paris ont fait au moins 130 morts, dont 89 au Bataclan.
 
 

November 13, 2015. I, along with my bandmates @eodmofficial, had the privilege to play to one of the most energetic crowds of our tour when, nearly half way through the show, the unimaginable occurred. Absolute and unnecessary evil turned our world on its head. I am beyond grateful that I was able to find a way out of the venue, but I am mourning those who did not, including our mate, Nick Alexander. My thoughts are with their families. I'm home safe. And now I have a new family abroad. To Arthur, who ran for his life right beside me and selflessly put us in a taxi before himself, thank you. To Fabrice, a fan who lent me his phone later that night so I could call @emilydorio and attempt to put her at ease, thank you. To everyone who, in the face of unrelenting evil, went toe to toe using courage, compassion, and love as their weapons. You all are my heroes. Last but certainly not least, the outreach and support back home is appreciated more than you'll ever know. I will never forget it. I am forever changed but hold fast to the love around us. I'm counting down the days until I get to finish that concert. Peace & love.#prayforparis #bataclan #eodm

Une photo publiée par Julian Dorio (@coolranchdorio) le