Jean-Pierre Mocky sur les attentats à Paris : "C’est un grand deuil pour moi"

Par @Culturebox
Publié le 21/11/2015 à 18H37
Jean-Pierre Mocky invité du 19/20 France 3 Auvergne, vendredi 20 novembre 2015.

Jean-Pierre Mocky invité du 19/20 France 3 Auvergne, vendredi 20 novembre 2015.

© France 3

Ce devait être une fête pour lui, celle du cinéma et de la rencontre avec son public. En tournée promotionnelle pour son dernier film "M.Cauchemar", Jean-Pierre Mocky se dit "effondré" après les attentats du 13 novembre. Une semaine après le drame, le réalisateur s’est confié sur le plateau de France 3 Auvergne.

"Effondré"

"Parmi les spectateurs (NDLR : du Bataclan), il y avait des amis, beaucoup d’artistes, des musiciens, des acteurs…C’est comme si j’avais perdu quelqu’un de ma famille". C’est en ces termes que Jean-Pierre Mocky a exprimé son émotion et sa tristesse après l’attaque terroriste qui a fait 130 morts et de très nombreux blessés à Paris. "Je suis effondré", poursuit-il,  "mais la vie continue". Une vie qu’il continue à consacrer au cinéma. Même s’il l’avoue, les temps sont durs.

Des budgets difficiles à boucler 

"Ca devient très difficile, très cher aujourd’hui de faire du cinéma". La distribution des films est notamment très compliquée. Certains choisissent dêtre diffusés via la vidéo à la demande, pas lui. Le réalisateur d’"A mort l’arbitre", "Un drôle de paroissien" ou "Agent trouble", tient à l’ambiance inégalable des salles obscures. Il fait donc marcher son réseau de cinéphiles qui lui ouvrent les portes des cinémas indépendants.

Proche de son public 

Son "M.Cauchemar" tiré du roman de Pierre Siniac sera ainsi projeté dans de petites salles comme en Auvergne où ces derniers jours il a participé à plusieurs rencontres avec son public. Un public fidèle qui devrait être séduit par la dernière fantaisie de Mocky : un film tourné dans le brouillard et où les morts ne le sont pas vraiment. Tout un programme…
 
"M.Cauchemar" de et avec Jean-Pierre Mocky, Fred Testot, Jonathan Lambert , Martin Daquin, Pierre Martot…Toutes les infos sur le site du réalisateur.