Attentats : musées et salles de spectacles ont rouvert lundi

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 15/11/2015 à 16H21
Des policiers devant le musée du Louvre, fermé, dimanche

Des policiers devant le musée du Louvre, fermé, dimanche

© Malte Christians / DPA / AFP

Les musées, salles de spectacles et autres établissements publics culturels d'Ile-de-France, fermés ce week-end suite aux attentats de vendredi dans la capitale, rouvriront leurs portes lundi à 13h, a annoncé dimanche le ministère de la Culture.

Si les cinémas ont rouvert dimanche, à l'exception des salles Pathé-Gaumont, la plupart des musées et des monuments historiques de la capitale, comme la Tour Eiffel, étaient restés fermés tout le week-end.

Fleur Pellerin a annoncé dimanche soir leur réouverture lundi en début d'après-midi, après la minute de silence prévue dans toute la France à 12h. La ministre de la Culture et de la Communication a réuni les dirigeants des établissements publics culturels d’Ile-de-France et leur a indiqué que "dans les moments tragiques que traverse la France, la culture est plus que jamais ce lieu symbolique de découverte de soi et des autres, de rassemblement, d’échange". En accord avec ces dirigeants, elle a décidé la réouverture de leurs établissements dès le lundi 16 novembre à 13h00.

Le ministère de la Culture confirme le renforcement des mesures du plan vigipirate dans l'ensemble de ces équipements publics, au niveau maximum et Fleur Pellerin a annoncé que "le ministère accompagnerait les établissements au cas par cas dans l'adaptation de leur dispositif de sécurité".

Reportage : France 3 Paris-Ile-de- France 

Après la nuit d'attentats meurtriers que vient de vivre la France, les équipements sportifs et culturels de la ville de Paris n'ont pas ouvert leurs portes samedi et dimanche. Au grand dam des touristes et des Parisiens, le monument symbole de la capitale, la Tour Eiffel, que viennent visiter quotidiennement entre 15.000 et 20.000 personnes, est restée fermée. Une décision anticipée dès vendredi soir. Les billets ont alors cessé d'être vendus aux caisses un peu plus tôt que d'habitude pour permettre de vider dans le calme la Tour de ses touristes.