Attentats : musées et salles de spectacles fermés ce week-end en Île-de-France, nombreux spectacles annulés

Par @Culturebox
Mis à jour le 16/11/2015 à 18H33, publié le 14/11/2015 à 10H56
Une rescapée de l'attentat du Bataclan, la nuit du 13 novembre 2015

Une rescapée de l'attentat du Bataclan, la nuit du 13 novembre 2015

© Kamil Zihnioglu / AP / SIPA

Les établissements publics culturels (musées, salles de spectacle) sont fermés ce week-end suite aux attentats de vendredi, a annoncé le ministère de la Culture. Les opérateurs privés du secteur culturel ont reçu la recommandation de différer les manifestations ou de renforcer les mesures de sécurité. Plusieurs enseignes de cinémas ont fermé samedi. La Tour Eiffel est fermée jusqu'à nouvel ordre.

Suivez minute par minute toutes les évolutions de l'actualité sur France TV Info


Après les attaques terroristes sanglantes commises hier soir à Paris, la ville de Paris a décidé de fermer ses établissements publics tout le week-end, après avoir limité initialement la mesure à samedi. "Aujourd'hui, les établissements publics culturels accueillant du public en Île-de-France seront fermés", a indiqué le ministère dans un communiqué.

Suite aux recommandations de la Préfecture de Police, le ministère de la Culture a conseillé les opérateurs privés du secteur culturel de différer l’ensemble des manifestations culturelles prévues samedi ou de renforcer les mesures de sécurité, notamment en matière de contrôle d’accès et de filtrage aux entrées de ces établissements, s’ils décident de maintenir ces manifestations sous leur responsabilité. De la même manière, cette recommandation est également valable pour dimanche 15 novembre.

Du coup, les cinémas Gaumont Pathé, UGC et MK2 ont annoncé qu'ils fermaient leurs salles samedi à Paris, mais on ignore s'il feront de même dimanche. Côté spectacle musical, l'Olympia a annoncé dans un communiqué que les spectacles de The Dø (14 novembre) et Nefkeu (dimanche 15) étaient annulés.

Par ailleurs, les manifestations sur la voie publique sont interdites à Paris et dans les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne jusqu'à jeudi midi, selon un arrêté de la préfecture de police de Paris pris samedi matin.

Plusieurs établissements avaient anticipé la mesure

L'Opéra de Paris avait déjà annulé ses concerts de samedi et la Philharmonie reste fermée tout le week-end, avaient annoncé ces établissements publics sur leur site au lendemain des attentats meurtriers dans la capitale. Le musée d'Orsay n'avait de son côté pas pu ouvrir ses portes samedi "faute d'effectifs suffisants pour assurer la sécurité des personnes et des oeuvres", a indiqué à l'AFP la direction du musée public. Le musée de l'Orangerie, qui est rattaché à Orsay, était lui aussi fermé pour la même raison.

En revanche, le musée du Louvre, qui a ouvert ses portes à 9H30, a dû les refermer. Le château de Versailles et son parc avaient "ouvert normalement" avant de fermer à leur tour.

Sur son site, l'Opéra de Paris avait indiqué que tous les concerts de samedi, ainsi que la représentation de l'"Elisir d'amore" à 19H30 à Bastille étaient annulés "en raison des événements tragiques survenus ces dernières heures et conformément aux décisions du gouvernement". La Philharmonie indique elle aussi qu'elle est fermée "ce week-end".

Disneyland fermé par solidarité

Le parc d'attractions Disneyland Paris, situé à l'est de Paris, reste également fermé samedi, en solidarité avec les victimes des attentats. "Compte tenu de la gravité des événements survenus en France, et par solidarité avec le gouvernement français et les victimes de ces odieuses attaques, Disneyland Paris a décidé de ne pas ouvrir le samedi 14 novembre", indique le parc d'attractions dans un message publié en ligne.

Les billets d'entrée seront remboursés. "Toutes nos équipes sont mobilisées sur le terrain pour répondre aux questions de ceux qui sont déjà là, ou par téléphone ou par mail", précise Disneyland. "Pour ceux qui logent sur place, on organise des choses. On regarde pour les bus, les transferts: gérer toute la logistique et l'accompagnement des gens." 

U2 annule ses derniers concerts à Bercy

Le groupe irlandais U2 a annoncé qu'il annulait le concert qu'il devait donner samedi à Paris et qui devait faire l'objet d'une retransmission en direct sur la chaîne à péage américaine HBO. "En raison de l'état d'urgence en cours en France, le concert de U2 à Paris prévu pour le 14 novembre n'aura pas lieu comme prévu", précise le communiqué du groupe de Bono, qui ajoute : "Nous espérons et prions que tous nos fans à Paris sont en sécurité." Un peu plus tard dans la journée, le concert de dimanche a également été annulé. Bercy est fermé au public tout le week-end.

L’état d’urgence décrété cette nuit par le président Hollande permettait l'annulation des manifestations publiques et des spectacles.

Une nuit de terreur dans la capitale

Au moins 129 personnes, sans compter les huit assaillants, ont été tuées dans les attaques terroristes de vendredi soir à Paris et plus de 250 ont été blessées, dont 99 se trouvent en état d'"urgence absolue", a-t-on appris de source judiciaire. La qualification d'"urgence absolue" signifie que ces personnes sont dans un état grave et que leur pronostic vital peut être engagé, selon l'une de ces sources. Des sources policières avaient peu auparavant fait état d'un bilan de 127 morts et de 180 blessés dont 80 en "urgence absolue".

Le groupe terroriste État islamique a revendiqué ces attentats samedi matin.

Paris cible d'attentats terroristes le 13 novembre 2015

Paris cible d'attentats terroristes le 13 novembre 2015

© WILLIAM ABENHAIM/SIPA