"Quand on n'a que l'amour" de Brel : l'hommage vibrant de Yael Naim, Nolwenn Leroy et Camélia Jordana aux victimes

Par @Culturebox
Mis à jour le 28/11/2015 à 22H32, publié le 27/11/2015 à 17H18

Les trois chanteuses ont repris, vendredi lors de la cérémonie solennelle dans la cour des Invalides, le titre mythique de Jacques Brel devant un président de la République au bord des larmes.

Deux semaines après les attentats, la République a rendu hommage aux 130 victimes des attentats de Paris lors d'une cérémonie aussi sobre que brève.

Après une Marseillaise jouée par l'orchestre de la garde républicaine, les honneurs militaires rendus au président et une revue des troupes, Yael Naim, Nolwenn Leroy et Camélia Jordana ont interprété un vibrant "Quand on n'a que l'amour" de Jacques Brel dans la cour d'honneur des Invalides, le plus haut niveau protocolaire d'hommage à la nation. "Quand on n'a que l'amour pour parler aux canons".

Les paroles de "Quand on n'a que l'amour"

Quand on n'a que l'amour 
À s'offrir en partage 
Au jour du grand voyage 
Qu'est notre grand amour 
Quand on n'a que l'amour 
Mon amour toi et moi 
Pour qu'éclatent de joie 
Chaque heure et chaque jour 
Quand on n'a que l'amour 
Pour vivre nos promesses 
Sans nulle autre richesse 
Que d'y croire toujours 
Quand on n'a que l'amour 
Pour meubler de merveilles 
Et couvrir de soleil 
La laideur des faubourgs 

Quand on n'a que l'amour 
Pour unique raison 
Pour unique chanson 
Et unique secours 
Quand on n'a que l'amour 
Pour habiller matin 
Pauvres et malandrins 
De manteaux de velours 
Quand on n'a que l'amour 
À offrir en prière 
Pour les maux de la terre 
En simple troubadour 
Quand on n'a que l'amour 
À offrir à ceux là 
Dont l'unique combat 
Est de chercher le jour 

Quand on n'a que l'amour 
Pour tracer un chemin 
Et forcer le destin 
À chaque carrefour 
Quand on n'a que l'amour 
Pour parler aux canons 
Et rien qu'une chanson 
Pour convaincre un tambour 
Alors sans avoir rien 
Que la force d'aimer 
Nous aurons dans nos mains 
Amis le monde entier