Attentats : 7 millions de plus pour le spectacle vivant

Par @Culturebox
Publié le 15/06/2016 à 18H58
Le public de Bercy durant un concert du groupe Scorpions, le 24 novembre 2015

Le public de Bercy durant un concert du groupe Scorpions, le 24 novembre 2015

© Nicolas Carvalho Ochoa / dpa/picture-alliance / MaxPPP

La ministre de la Culture Audrey Azoulay a annoncé mercredi une dotation supplémentaire de 7 millions d'euros en faveur du fonds d'urgence pour le spectacle vivant mis en place à la suite des attentats du 13 novembre 2015 à Paris, dans un communiqué diffusé mercredi.

"Ces 7 millions d'euros viendront soutenir le secteur en particulier à l'ouverture des festivals de l'été", indique le ministère de la Culture.

Ce fonds géré au sein du Centre national de la chanson, des variétés et du jazz (CNV) avait été mis en place dans les jours qui avaient suivi les attentats qui avaient frappé notamment la salle du Bataclan, entraînant une chute de fréquentation importante des théâtres.

Compenser la baisse de fréquentation, renforcer la sécurité

Doté initialement d'un premier montant de 7 millions d'euros (dont 1 million de l'Etat, 750.000 euros de la ville de Paris, 2 millions du CNV et le reste des différentes sociétés de gestion de droit comme la Sacem), ce fonds vise à compenser la baisse de fréquentation des salles du fait de la menace terroriste, ainsi qu'à aider les salles de spectacle à renforcer leur sécurité (matériel de sécurité, vigiles...).

Selon le ministère de la Culture, ce fonds a déjà permis d'aider 223 structures pour un total attribué de plus de 5,6 millions d'euros.