De "Westworld" à "Narcos" : l'année 2015 sera riche sur le front des séries

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 29/12/2014 à 18H20
Jack Black sera l'un des personnages principaux de "The Brink", une des séries les plus attendues de l'année.

Jack Black sera l'un des personnages principaux de "The Brink", une des séries les plus attendues de l'année.

© Chris Pizzello/AP/SIPA

"Westworld", "The Brink", "Narcos" : ces noms ne vous disent sans doute rien pour l'instant, mais il devraient être sur toutes les lèvres dans quelques mois. Culturebox fait pour vous un état des lieux des séries les plus attendues de l'année 2015.

"Westworld" (HBO)

Elle est annoncée par la presse américaine comme la série de science-fiction la plus excitante de l’année, même si peu de détails ont filtré à son sujet, à l’exception de ces deux vidéos intrigantes. 

"Westworld" sera diffusée en 2015 sur HBO, la chaîne câblée américaine à qui l’on doit notamment "The Wire", "Six Feet Under", "The Sopranos" ou encore "Game Of Thrones". La série est une adaptation du film du même nom de Michael Crichton, sorti sur les écrans en 1973. L’intrigue se déroulera dans un parc d’attraction peuplé de robots humanoïdes, dont le directeur est Anthony Hopkins. Le casting fait déjà saliver puisque Ed Harris, Evan Rachel Wood et James Marsden seront aussi de la partie.

"The Brink" (HBO)

Dans le registre de la comédie (noire), une série aiguise l’appétit : "The Brink", de Roberto Benabib, l'homme qui a fait ses armes avec "Weeds". S’il fallait deux raisons pour être impatient, les voici : HBO est à la production et Jack Black ("Soyez sympas, rembobinez"), Tim Robbins ("Les Evadés") et Pablo Schreiber ("The Wire") sont annoncés au casting. Une preuve supplémentaire que les acteurs cotés à Hollywood sont irrésistiblement attirés par le petit écran. "The Brink" est une série politique. Elle mettra en scène trois hommes occupant des postes stratégiques au sein du gouvernement américain, chargés d’éviter l’éclatement d’une guerre mondiale. Vaste programme, qui promet de nombreux fous rires. 

"Ballers" (HBO)
 
Toujours sur HBO, "Ballers" suscite la curiosité, même si son sujet, le football américain, a déjà fait l’objet d’innombrable séries, à commencer par la remarquée "Friday Night Lights". L’ancien catcheur Dwayne Johnson, alias "The Rock",  y interprétera l’un des personnages principaux : un ancien sportif reconverti dans l’analyse financière. A noter que Mark Wahlberg est avec Dwayne Johnson l’un des co-producteurs de la série.
 
"Better Call Saul" (AMC)
 
Avocat truculent et corrompu de Walter White dans l’immense "Breaking Bad", Bob Odenkirk sera le héros de "Better Call Saul", un spin-off de la série dans lequel il jouera le même personnage, mais six ans avant les premiers méfaits du professeur de chimie reconverti en baron de la drogue. Si les réussites du genre sont rares, on jettera tout de même un œil attentif à cette série produite par AMC. La raison ? C’est Vince Gilligan en personne, le scénariste de "Breaking Bad", qui est derrière ce projet. De quoi rassurer les fans qui retrouveront avec plaisir le soleil de plomb du Nouveau-Mexique et les magouilles de leur avocat préféré.
"Narcos" (Netflix)
 
Auréolé du succès – mérité  – de "House of Cards" et "Orange Is The New Black", Netflix ne freine pas le rythme sur le front des séries. L’entreprise de vidéos à la demande a choisi le personnage haut en couleur de Pablo Escobar pour son prochain drama, "Narcos". Une série qui devrait nous transporter dans la Colombie des années 90, gangrenée par le trafic de drogues et le crime organisé. C’est Wagner Moura qui jouera le mafieux colombien à la tête du cartel de Medellín.

"Daredevil" (Netflix)
 
Le film du même nom avait été un flop. La série, dit-on, renouera avec l'esprit du comic book qui avait fait le succès de Marvel. Derrière le projet, on retrouve encore Netflix, qui s’est associée au géant américain de la BD. De quoi augurer de nouvelles productions avec des super-héros au cours des prochaines années. "Daredevil" suivra les aventures de Matt Murdock : un avocat aveugle qui se transforme en super-héros dès la tombée de la nuit. L’acteur britannique Charlie Cox revêtira le costume de "l’homme sans peur".
Charlie Cox incarne Matt Murdock dans "Daredevil" © Netflix
 "Bloodline" (Netflix)

Ses créateurs, Todd A. Kessler, Daniel Zelman et Glenn Kessler, sont des anciens de "Damages". Un gage de confiance. "Bloodline" démarrera en mars sur Netflix et creusera le sillon d’une famille ébranlée par le retour et les révélations d’un de ses membres, considéré par les autres comme le mouton noir. On y croisera Kyle Chandler, le personnage principal "Friday Night Lights".
"Chefs" (France 2)
 
Lui aussi a franchi le pas : Clovis Cornillac enfilera la toque de cuisinier dans "Chefs", une série culinaire bientôt diffusée sur France 2. Aux manettes : Arnaud Malherbe, un ancien journaliste à Ouest France devenu scénariste pour le cinéma, la bande dessinée et la télévision. "Chefs" a reçu un accueil très positif au 16e festival de la fiction TV de La Rochelle. On a hâte d'y goûter.
Clovis Cornillac sera un des personnages principaux de "Chefs" © PLV/SIPA
"Versailles" (Canal +)
 
Louis XIV et son formidable château n’en finissent pas de fasciner les créateurs. Le Roi Soleil sera le héros d’une fiction ambitieuse dotée d’un budget de 27 millions d’euros : "Versailles". La série de Canal +, réalisée par Jalil Lespert, est une coproduction franco-canadienne visant un public international, raison pour laquelle elle a été tournée intégralement en anglais. "Versailles" reviendra sur les premières années du jeune monarque, au cours desquelles il dut faire montre de caractère pour affermir son pouvoir et lancer le projet fou de la construction du château de Versailles. Alléchant.