Zhang Yimou recherché pour infraction à la règle de l'enfant unique

Par @Culturebox
Publié le 20/11/2013 à 18H28
Zhang Yimou à Pékin (avril 2013)

Zhang Yimou à Pékin (avril 2013)

© Hu Wencheng / ImagineChina / AFP

Les autorités chinoises recherchent le célèbre réalisateur Zhang Yimou pour infraction à la politique de l’enfant unique, rapportait mercredi l’agence de presse officielle Chine nouvelle.

En mai, des informations circulant sur internet affirmaient que le réalisateur d’"Epouses et concubines", à qui on doit aussi la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Pékin en 2008, aurait eu au moins sept enfants, avec quatre femmes.
 
Beaucoup trop, selon la législation chinoise, même si la semaine dernière, le gouvernement l’a assouplie : désormais, les couples dont l’un des membres est enfant unique seront autorisés à avoir deux enfants.
 
Le réalisateur risque une grosse amende
Zhang Yimou pourrait écoper d’une amende de 160 millions de yuans (19 millions d’euros), a précisé Chine nouvelle. D'après des médias officiels, l'organisme chargé de superviser la politique de l'enfant unique dans la ville de Wuxi (sud), dont est originaire son épouse Chen Ting, a ouvert une enquête.
 
Mais tous les efforts déployés pour entrer en contact avec le couple, y compris en envoyant des représentants de l'agence du planning familial à Pékin, sont restés vains.
 
Un trublion devenu le chouchou du PC
Agé de 61 ans, Zhang Yimou, ancien trublion du cinéma chinois dont les films furent interdits dans son pays mais eurent un grand succès à l'étranger, est devenu au fil des ans le "chouchou" du Parti communiste au pouvoir malgré ses frasques présumées avec ses actrices.
 
On lui doit notamment le film "Epouses et concubines", Lion d'argent à la Mostra de Venise en 1991, ou encore "Le Sorgho rouge", Ours d'or du meilleur film à Berlin en 1988.