Walter Murch, dans l'ombre de Coppola

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 15/10/2011 à 14H00
Walter Murch, dans l'ombre de Coppola

Walter Murch, dans l'ombre de Coppola

© Culturebox

Le festival international du film se déroule du 13 au 18 octobre 2011 à la Roche-sur-Yon avec 8 films en compétition. Ces films, récents, sont tirés du répertoire national et international et, comme l'expriment ses fondateurs : "la plupart de ces films sont des premiers, deuxièmes ou troisièmes longs métrages : c'est que la découverte doit primer, et avec elle l'étonnement." 

Etonnante, fut cette rencontre avec  Walter Murch, le monteur attitré de Francis Ford Coppola. Invité d'honneur du festival, il a délivré une "leçon de cinéma" confiant quelques anecdotes de tournages du géant de la production cinématographique américaine. Il confie ainsi que pour "Apocalypse Now", "seul un pour cent de la matière filmée est présent dans le montage final ".
Le montage est un travail d'orfèvre, délicat et subtil, où tout le sens narratif s'inscrit dans la patience et prend corps au bout des doigts, "une reine des abeilles qui se fait féconder une seule fois et peut pondre des millions d'oeufs", dira Murch.
A l'occasion du festival, une nouvelle version de "La soif du mal" d'Orson Welles a été projetée. Une version sur laquelle Murch a fait un gros travail de recherche et de remontage rendant ainsi à l'oeuvre son authenticité originelle.