Vincent Lindon, maçon et amoureux, dans Mademoiselle Chambon de Stéphane Brizé

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 06/10/2009 à 10H43
Vincent Lindon, maçon et amoureux, dans Mademoiselle Chambon de Stéphane Brizé

Vincent Lindon, maçon et amoureux, dans Mademoiselle Chambon de Stéphane Brizé

© Culturebox

"Mademoiselle Chambon, c'est le titre du nouveau film de Stéphane Brizé qui sortira le 14 octobre au cinéma. Vincent Lindon et Sandrine Kiberlain sont les interprètes principaux de ce film qui raconte l'histoire d'un coup de foudre entre un maçon, mari et père de famille comblé, et l'institutrice de son fils. Un film que Vincent Lindon vient défendre avec passion sur le plateau du journal de France 3 Rennes.

En adaptant ce roman de Eric Holder, le réalisateur Stéphane Brizé continue sur sa lancée, à savoir, explorer les relations entre hommes et femmes. Dans Mademoiselle Chambon, il raconte un amour qui naît alors qu'on ne l'attend pas et qui ouvre, pendant un court moment, de nouveaux horizons à ceux qui le vivent. En 2005 déjà, le réalisateur s'était fait connaître avec  "Je ne suis pas là pour être aimé". Dans ce film, on retrouvait un homme, Patrice Chesnais, dont la vie,  sans saveur et dénuée de sentiments, allait être bouleversée par des cours de tango. Le film sera nominé plusieurs fois aux Césars 2006. Deux ans plus tard, c'était "Entre adultes", dans lequel Stéphane Brizé mettait en scène plusieurs histoires de couples, six femmes, six hommes, qui se posaient des questions essentielles sur l'amour, la confiance, la fidélité... Pas étonnant donc qu'il ait été touché par le roman du Lillois Eric Holder. Un écrivain reconnu pour son écriture sensible, délicate et qui a la cote auprès des cinéastes. Un autre de ses romans, "L'homme de chevet", avec Sophie Marceau et Christophe Lambert, sortira en effet en novembre 2009 au cinéma. L'histoire ? un amour hors-norme entre un ancien boxeur et une jeune femme tétraplégique.